/opinion/columnists
Navigation

Cascade de gaffes

Coup d'oeil sur cet article

Le top trois de la semaine

1 - Une éclipse Hamad

Manquer de jugement une fois est une chose, être gaffeur en série en est une tout autre.

Les libéraux viennent de gaspiller une autre semaine et même de piétiner le gâteau de leur deuxième anniversaire au pouvoir.

Plus maladroit que ça...

Les cafouillages ont débuté avec Sam Hamad, qui criait aux «insinuations» au lendemain du reportage d’Enquête.

C’était bêtement sous-estimer notre colère. Nous avions compris que de continuer d’être copain-copain avec Marc-Yvan Côté (banni à vie des libéraux fédéraux), c’était sans génie.

La «loi de Murphy» est entrée en vigueur: Couillard appuie Hamad, qui, lui, se sauve en Floride sans permission. On soutient faussement que Sam est malade, et le PM lui laisse sa limousine et son plein salaire même si Hamad n’est plus ministre.

Cheap pour nous, pour Pierre Moreau, qui, lui, est VRAIMENT malade, et cheap pour tous ses collègues qui sont restés dans la cuisine avec la vaisselle sale.

Notre colère a grondé et a été porteuse. Cette semaine, ce gouvernement a reçu la fessée.

Mais les libéraux saisiront-ils enfin l’occasion de comprendre les racines profondes de cette grogne?

2 - Les promesses électriques

J’ai beaucoup de misère à croire Hydro-Québec.

Les récents changements n’ont été que cosmétiques.

Malgré la campagne de pub de 2,5 M$ pour nous convaincre qu’Hydro est gentille, cette semaine, c’était pourtant le même service à la clientèle «bête comme ses pieds» et le même taux d’intérêt coupe-gorge pour ceux qui sont incapables de payer leurs factures.

Le gouvernement nous promet que la hausse des tarifs sera basée sur l’inflation. Mon œil! C’est encore la Régie de l’énergie qui autorise les hausses et elle est INDÉPENDANTE.

La nouvelle politique énergétique est dopée au Kool Aid vert.

On parle d’une «masse critique de véhicules électriques qui pourront redonner de l’énergie aux maisons».

De mon vivant?

La cible de 100 000 véhicules électriques pour 2020 est totalement irréaliste. Avec nos petites 8300 autos électriques actuelles, on aurait de la misère à donner du jus aux décorations de Noël d’un centre d’achat de banlieue.

Autre incohérence: les écoles pourraient chauffer au bois pour «créer un marché pour les forestières»!

Au même moment, Montréal veut bannir ces foyers d’ici deux ans parce que ça pollue trop.

Pourriez-vous... vous brancher, svp?

3 - La pédophilie, pas un péché !

Les pédos et ceux qui les protègent utilisent toutes sortes d’entourloupettes pour ménager la gravité de leurs gestes.

Cette semaine, le «responsable de la cellule de veille sur la pédophilie de l’épiscopat français» a douté publiquement de l'immoralité de la pédophilie.

La pédophilie, un péché? «Je ne sais pas», a déclaré Mgr Lalanne!

«Ça peut être différent selon chacun. On ne peut pas généraliser.»

Pardon? Ça dépend de quoi, au juste? Un gars, une fillette? Le milieu social? La foi des parents? Un garçon de 12 ans, c’est moins grave qu’une fillette de 5 ans?

Cette énormité est d’autant plus... énorme qu’en consultant la liste des péchés officiels de l’Église catholique, on y perd son latin.

La gourmandise et la paresse sont des péchés officiels. Mais pas de pédophilie dans la liste.

Devrait-on comprendre que tu agresses ton petit cousin, tu as une passe gratuite et que si tu t’empiffres de nachos et de «Cherry Blossom» évaché sur ton divan, tu t’en vas tout droit chez le diable?