/news/green
Navigation

Beau temps égale bonne humeur

Un expert a documenté les différents impacts de la température sur les émotions et comportements

Le présent week-end, en opposition avec l’hiver difficile que nous avons vécu au Québec, témoi­gne bien à quel point la météo conditionne l’être humain, alors que les trottoirs et les rues se sont remplis de gens au sourire radieux.
Photo Annie T. Roussel Le présent week-end, en opposition avec l’hiver difficile que nous avons vécu au Québec, témoi­gne bien à quel point la météo conditionne l’être humain, alors que les trottoirs et les rues se sont remplis de gens au sourire radieux.

Coup d'oeil sur cet article

Tout le monde sait que le retour des beaux jours est souvent synonyme de bonne humeur. Nous pouvons le constater ce week-end. Le météorologue Gilles Brien va toutefois au-delà de ces croyances et prouve que la météo est bien plus qu’une religion au Québec.

Dans son livre Les baromètres humains, Gilles Brien démontre à quel point la météo peut avoir une influence insoupçonnée sur nos émotions et nos comportements. «Surtout au Québec», fait remarquer l’auteur, qui qualifie la province de laboratoire parfait en raison des fortes variations de température.

«On vient de le vivre, l’hiver, c’est la mort totale au Québec. Mais dès le retour des beaux jours, tout le monde sort. Les gens sont radieux, souriants, courtois, bref, ils prouvent que la météo conditionne l’humain», note l’expert rencontré au Salon du livre de Québec, samedi.

En se lançant dans ce projet, M. Brien croyait qu’un ou deux ans de travail lui permettraient de présenter une analyse complète du phénomène. «Ça m’en a finalement pris 30», s’esclaffe-t-il. «Tout le monde pense que l’influence de la météo sur nos vies est une évidence, mais ça va bien au-delà de la météo. Il y a toujours une explication physiologique et scientifique derrière la croyance, et c’est ça que j’ai voulu prouver.»

Gilles Brien, météorologue et auteur, était présent au Salon international du livre de Québec, hier, pour présenter son livre Les baromètres 
humains.
Photo Annie T. Roussel
Gilles Brien, météorologue et auteur, était présent au Salon international du livre de Québec, hier, pour présenter son livre Les baromètres humains.

Exemples à la tonne

Pour en arriver aux Baromètres humains, le météorologue a examiné toutes les sphères de la société. «En demandant à des psychiatres, j’ai réalisé qu’il y avait plus de suicides en avril. Des gardiens de prison m’ont fait remarquer que les bagarres et les débordements arrivent plus souvent en été, dans les jours les plus chauds. Les bagarres dans les bars augmentent quand la température est au-dessus des normales», cite en exemple Gilles Brien.

S’adapter à la météo

L’objectif de l’auteur, avec son ouvrage, est maintenant de sensibiliser les gens aux impacts de la météo sur leur vie. «Si t’es capable de prévoir ces conditions d’avance, tu peux améliorer ta qualité de vie», explique Gilles Brien, qui s’est associé au chirurgien et anthropologue Wilhelm Pellemans pour documenter les liens entre la santé et la météo.

Cette science, la biométéorologie, pourrait faire une grande différence. «Je suis à développer des indices de biométéo qui permettront de mieux s’adapter au temps. Parce qu’on ne peut changer la météo, mais on peut la prévoir. Il faut seulement s’en servir.»

Le printemps s’installe enfin sur Québec

Il n’y a plus de doute possible, le printemps est finalement arrivé! Soleil et temps doux seront au rendez-vous encore aujourd’hui et le tout devrait se prolonger, d’après les experts.

Le mercure tournera aux alentours des 15 °C aujourd’hui et un soleil radieux devrait percer les quelques nuages visibles sur la Vieille Capitale. Une vraie journée de printemps qui devrait en faire sortir plusieurs.

Les beaux jours devraient se poursuivre au cours de la semaine, malgré une journée un peu plus maussade dimanche. Après une courte dépression qui amènera quelques gouttelettes de pluie dans la nuit et la matinée, le soleil devrait nous revenir pour ne plus nous quitter pour plusieurs jours. «C’est une très belle semaine en général», explique le météorologue d’Environnement Canada, Maxime Desharnais.

Au-dessus des normales

Quant aux températures, elles seront largement au-dessus des normales aujourd’hui avant de redescendre dans les moyennes ensuite, tournant aux alentours de 8 °C. Pour ce qui est de la neige, le météorologue a une bonne nouvelle. «Ça devrait être terminé», rassure M. Desharnais.

Fini la neige!

La neige au sol devrait aussi disparaître au cours des prochains jours. «Nous sommes actuellement à 11 cm au sol alors que la moyenne [en date de samedi] est de 20 cm. Avec les températures qu’on attend, on devrait atteindre le zéro tant attendu d’ici une semaine», explique le météorologue.