/weekend
Navigation

Le retour du virtuose

Le retour du virtuose
PHOTO D’ARCHIVES

Coup d'oeil sur cet article

L’increvable Santana est de retour au Québec. En plein cœur d’une période faste avec la parution de l’album Santana IV, cet authentique «guitar hero» débarque dans la capitale et à Montréal avec son Luminosity Tour. À quelques jours des retrouvailles du créateur de Smooth avec ses fans d’ici, voici six faits marquants d’une glorieuse carrière.

Woodstock, révélation et mescaline

Le jeune Carlos Santana et son groupe sont passés de parfaits inconnus à stars mondiales grâce à une performance qualifiée de mythique lors du célèbre Woodstock de 1969. Leur interprétation de Soul Sacrifice a marqué les esprits et demeure un des moments les plus mémorables d’un événement qui ne manquaient justement pas de moments mémorables. Après coup, Santana a révélé qu’il avait joué sous l’effet de la mescaline et qu’il n’avait récupéré ses esprits qu’à la toute fin pendant Soul Sacrifice.

9 Grammy pour Supernatural

Lancé en 1999, l’album Supernatural demeure à ce jour le plus grand succès commercial de Santana. Avec les succès Smooth et Maria Maria, Supernatural a été écoulé à plus de trente millions d’exemplaires dans le monde. Il a tout balayé sur son passage lors de la remise des prix Grammy 2000 avec neuf statuettes. Sauf que l’album n’a pas fait l’unanimité chez ses fans de la première heure. Plusieurs lui ont reproché son virage commercial.

Un grand guitariste

Virtuose de la six cordes, Carlos Santana trouve sa place sur presque toutes les listes consacrées aux plus grands ­guitaristes de tous les temps. Sur celle du prestigieux Rolling Stone, dressée en 2011, il apparaît en vingtième position.

Peace and love

Santana est un véritable produit de la génération «peace and love», qui ne cache pas sa spiritualité. Du coup, ses entrevues sont parmi les plus colorées dans ­l’industrie du spectacle. «Les gens sont des fleurs, je suis le boyau d’arrosage et la musique est l’eau», avait-il déclaré au Journal lors d’un entretien accordé en marge de son concert sur les plaines d’Abraham, au Festival d’été, en 2010.

Philanthrope

Il a reçu beaucoup du public, mais ­Santana a aussi donné au suivant. Sa ­fondation Milagro, qui vient en aide aux enfants vulnérables du monde entier par le truchement de l’éducation, de la santé et des arts, a remis près de six millions de dollars à des agences œuvrant dans 35 pays, de 1998 à 2014.

Santana IV: le retour

Près de quarante plus tard, l’alignement original du Santana Band a repris le ­collier pour l’enregistrement de l’album Santana IV, en magasin depuis le 15 avril. Foi des membres du quintette, les retrouvailles entre Santana, Gregg Rolie, Neal Schon, Mike Carabello et Michael Shrieve ont été productives et magiques. «Dès que nous avons commencé à jouer, nous étions comme des dauphins qui sautent dans l’océan après être sortis de Sea World», a résumé la star du groupe.

Santana sera en concert au Centre ­Vidéotron de Québec, le 18 avril, et au Centre Bell de Montréal, le 19.