/lifestyle
Navigation

Le Festival de magie de Québec voit grand

Luc Langevin est porte-parole du Festival de magie de Québec.
Photo Le Journal de Québec, Jean-François Desgagnés Luc Langevin est porte-parole du Festival de magie de Québec.

Coup d'oeil sur cet article

Le Festival de magie de Québec n’est pas encore un joueur majeur dans l’échiquier des grands événements. Ça n’empêche pas ses fondateurs de voir grand. Attirer des stars de la trempe de David Copperfield ou de Criss Angel? Pourquoi pas?

«C’est pensable. The sky is the limit. Dans le fond, ces gens-là vivent de spectacles. Si on leur offre une scène, ça devient une question de budget. On peut rêver», lance Pierre Hamon, que Le Journal a rencontré à quelques jours du début de la sixième édition de cet événement dont le porte-parole est Luc Langevin.

Pierre Hamon et Renée-Claude Auclair
Photo courtoisie
Pierre Hamon et Renée-Claude Auclair

Si la perspective d’avoir les noms des plus grandes stars de la magie dans leur programmation est alléchante, M. Hamon et sa partenaire Renée-Claude Auclair jurent qu’ils ne brûleront pas les étapes. Ils ont un plan de huit ans et entendent le respecter.

«Auparavant, nous étions à l’Impérial, et,là, on s’en vient au Capitole pour présenter nos galas. Si ça fonctionne, la prochaine étape sera de voir si on peut avoir un gala qui peut passer à la télévision», dit-il.

Pour arriver à ses fins, le Festival de magie de Québec dispose d’un atout non négligeable: il est le seul événement de cette envergure consacré à la magie et l’illusionnisme au Québec.

«Le marché est vierge. Il n’en existe aucun autre. Il y a un peu de magie à Juste pour rire, mais rien d’autre. En Europe, les festivals sont populaires, alors qu’aux États-Unis, il y en a peu. C’est surtout dans des conventions.»

Changement de dates

Chose certaine, les organisateurs du festival n’hésitent pas à brasser les cartes pour assurer la croissance de leur bébé. En plus de déménager leurs pénates au Capitole, ils ont aussi changé les dates. Après avoir occupé la case horaire du début du mois de septembre, la sixième édition se tiendra cette année en avril, du 21 au 24. «On veut être plus visible», explique Pierre Hamon, qui ne voit que des avantages à ce déplacement printanier.

«Ça nous permet d’attaquer les marchés scolaire et corporatif. En septembre, nous étions noyés dans les autres événements durant le week-end de la fête du Travail. De plus, il y a un autre gros événement aux États-Unis une semaine après nous. Ça nous permet de nous associer pour aller chercher les mêmes magiciens étrangers. On s’entraide.»

3 MAGICIENS À VOIR À QUÉBEC

1 - Jeff McBride
Luc Langevin est porte-parole du Festival de magie de Québec.
Photo courtoisie

Une sommité dans le milieu de la magie, cet Américain maintenant établi à Las Vegas a remporté de nombreux prix au cours de sa carrière. Il est spécialiste de la micromagie et ses performances scéniques sont fortement inspirées de la culture japonaise.

Où et quand: Grand Gala de magie

2 - Shawn Farquhar
Luc Langevin est porte-parole du Festival de magie de Québec.
Photo courtoisie

Originaire de la Colombie-Britannique, Farquhar a été couronné champion du monde par la Fédération internationale des sociétés magiques, en 2009, à Shanghai.

Où et quand: Grand Gala de magie, Gala de micromagie

3 - Eric Jones
Luc Langevin est porte-parole du Festival de magie de Québec.
Photo courtoisie

Une étoile montante en provenance de Philadelphie, Jones mystifie les foules avec des pièces de monnaie et des cartes à jouer.

Où et quand: Grand Gala de magie, Gala de micromagie

3 grands rendez-vous au Capitole de Québec

  • 21 avril Gala de micromagie
  • 22 avril Gala des gagnants: en vedette, les vainqueurs du Concours international de magie Michel Cailloux 2016
  • 23 avril Grand Gala: animé par Luc Langevin

Toute la programmation disponible sur le site www.festivaldemagie.ca