/entertainment/radio
Navigation

Bell montre la porte à Fillion

L’animateur sera de retour sur les ondes de Radio Pirate dès lundi

Bell montre la porte à Fillion
JEAN-FRANCOIS DESGAGNES/JOURNAL

Coup d'oeil sur cet article

Jeff Fillion ne restera pas muet bien longtemps. Il sera de retour lundi derrière le micro de Radio Pirate, où il reprendra sa quotidienne pour ses abonnés, après avoir finalement été congédié par Bell, mercredi.

Le commentaire de Jeff Fillion au sujet du décès du fils d’Alexandre Taillefer lui aura en fin de compte coûté son emploi. C’est la deuxième fois qu’il se fait congédier, la première remontant à mars 2005, par CHOI-FM.

«Nous annonçons que Jeff Fillion ne travaille plus pour Bell», pouvait-on lire sur la page Facebook de Bell, mercredi après-midi.

Celui-ci avait été suspendu mardi pour des «propos publics offensants qui ne rencontrent pas le code de conduite de Bell ni ne reflètent notre engagement envers la communauté».

L’animateur controversé n’a pas répondu aux demandes d’entrevue, préférant réagir par communiqué. «Je demande à tous les médias de respecter mon désir de vivre ce moment en privé avec ma famille et mes amis. Je n’ai aucun commentaire à émettre pour le moment sur la question», a-t-il mentionné.

Il sera de retour sur les ondes de Radio Pirate lundi, où il animera son émission quotidienne.

Son agent, Sylvain Simard, n’a pas donné de détails sur le contrat qui a été rompu, mentionnant simplement qu’il avait signé un contrat «à longue durée».

Quel avenir pour le retour?

Bell s’est fait avare de commentaires mercredi, au sujet du remplacement de Fillion. Pour l’instant, il est impossible de savoir ce qu’il adviendra de l’émission du retour qu’il animait à Énergie 98,9. Mercredi, l’animateur Maxime Tremblay l’a de nouveau remplacé, prolongeant ainsi son émission 100 % talk jusqu’à 18 h.

Est-ce que l’émission Éric et les Fantastiques, animée par Éric Salvail et diffusée partout dans la province, sauf à Québec, aboutira finalement sur les ondes d’Énergie 98,9? Cette option est possible, mais il était impossible d’en savoir plus mercredi.

Encore une carrière

Ce congédiement marque-t-il la fin de la carrière radiophonique de Jeff Fillion? Pas du tout, croit le consultant en communication Claude Thibodeau. Il affirme qu’une autre station s’intéressera sans doute à lui.

«M. Fillion a bénéficié d’une deuxième chance assez avantageuse pour lui en joignant Énergie. [...] Mais des stations comme Bell, ce sont de grands groupes qui ont des intérêts partout au pays, à tous égards. Évidemment, le bien du groupe passe toujours avant celui de chaque cellule individuelle», a-t-il dit.

Jeff Fillion avait commenté sur Twitter le passage d’Alexandre Taillefer à Tout le monde en parle dimanche, où l’«ex-dragon» se confiait sur le suicide de son fils. Ce dernier avait envoyé des messages de suicide clairs à un site qui appartient à Amazon.

M. Taillefer dénonçait l’inaction du site. «C’est la faute à Amazon...», avait sarcastiquement répliqué Jeff Fillion sur les réseaux sociaux.

Jeff Fillion perd aussi son émission 100 % Fillion offerte aux abonnés de Bell Télé Fibe.

— Avec la collaboration de Nicolas Saillant et Cédric Bélanger

Un congédiement qui fait réagir

« Si Jeff Fillion perd sa job, c’est qu’il s’est attaqué à la réputation de Bell, et c’est ça que Taillefer a mis en évidence.»

« Jamais qu’on ne pourra pleurer sur le sort de Jeff.»

— Gilles Parent

« Ceux qui partent des mouvements “Je suis Jeff Fillion”, arrêtez ça! Vous vous couvrez de ridicule.»

« Pourquoi Jeff a un compte Twitter? [...] C’était à Jeff d’être prudent et de se protéger.»

— Denis Gravel

« Je me demande ça va être qui le prochain, parce que c'est ça qui est dangereux de Twitter. Lui, c'est sûr qu'il ne voyait pas ça venir.»

— Mike Ward

« Je pense que Jeff a fait une erreur et qu’il aurait eu avantage à s’excuser rapidement.»

— Éric Salvail

12 dates marquantes

1996 - Début de l’émission matinale Le monde parallèle de Jeff Fillion. Quelques années plus tard, l’émission deviendra la plus écoutée à Québec.

13 juillet 2004 - Le CRTC annonce la fermeture de CHOI en raison, notamment, des nombreux dérapages verbaux de Jeff Fillion en ondes.

22 juillet 2004 - Une foule évaluée à 50 000 personnes marche dans les rues de Québec pour protester contre la fermeture de CHOI. La station pourra finalement continuer d’émettre.

14 mars 2005 - Jeff Fillion annonce en ondes son départ de CHOI-FM.

11 avril 2005 - Condamné avec CHOI et ses coanimateurs à verser 340 000 $ à Sophie Chiasson à la suite d’un procès au civil pour diffamation.

17 mars 2006 - Lancement de Radio Pirate.

26 juin 2007 - Genex, Patrice Demers et Jeff Fillion sont condamnés à dédommager trois employés de l’ADISQ à hauteur de 593 000 $.

18 décembre 2007 - Le chef d’antenne de TVA Pierre Jobin gagne sa cause au civil contre Fillion, Demers et Genex et reçoit 150 000 $ en dommages.

25 janvier 2008 - Genex ordonne la saisie des actifs de Jeff Fillion afin de récupérer une partie de l’argent des procès perdus.

1er octobre 2009 - Jeff Fillion officialise sa candidature aux élections municipales à la mairie. Il terminera deuxième, loin derrière Régis Labeaume.

3 mars 2014 - Jeff Fillion devient l’animateur du show du midi à Énergie.

20 avril 2016 - Congédiement par Bell Média à la suite d’un message controversé de Jeff Fillion sur Twitter à propos du suicide du fils de l’homme d’affaires Alexandre Taillefer.