/news/currentevents
Navigation

Quatre perquisitions et 13 arrestations à Alma

La SQ démantèle un réseau de trafiquants de drogue

La Sûreté du Québec a procédé au démantèlement d’un réseau de trafiquants de drogue à Alma, Saguenay, Québec et Montréal.
Photo Roger Gagnon La Sûreté du Québec a procédé au démantèlement d’un réseau de trafiquants de drogue à Alma, Saguenay, Québec et Montréal.

Coup d'oeil sur cet article

La division des crimes majeurs de la Sûreté du Québec a démantelé un important réseau de trafic de stupéfiants, hier matin, qui opérait principalement dans le secteur d'Alma. Une quinzaine d’individus ont été arrêtés et des milliers de comprimés de métamphétamine ont été saisis dans quatre perquisitions.

Dès 7 h 30, une soixantaine de policiers sont débarqués à une quinzaine d'endroits, principalement à Alma, mais aussi à Saguenay, Québec et Montréal.

Plusieurs perquisitions ont eu lieu, notamment sur les rues Scott et Sauvé à Alma.

Plus de 10 000 comprimés de métamphétamine, du cannabis, de la cocaïne et du GHB ont été saisis. Les policiers pensent avoir démantelé un important réseau de trafiquants, qui opérait surtout au Lac-Saint-Jean.

Les policiers ont également retrouvé 16 500 $ en argent comptant et une liste de comptabilité de plus de 26 000 $.

«Cette liste regroupe des noms avec des montants d’argent. Nous sommes en mesure, par enquête, de relier les individus entre eux, des vendeurs avec des distributeurs», précise le porte-parole régional de la Sûreté du Québec, Jean Tremblay.

La SQ parle d'un réseau structuré, et bien organisé, qui aurait des vendeurs à Québec et des fournisseurs à Montréal.

ARRESTATIONS

Une quinzaine de personnes, des hommes et des femmes, âgées de 24 à 40 ans, ont été arrêtés. Les deux présumées têtes dirigeantes du réseau, Marc-André et Éric Lemieux, sont deux frères originaires d'Alma, aujourd'hui établis à Montréal.

Les malfaiteurs ont été accusés, hier après-midi au palais de justice d’Alma, de possession de stupéfiants, de possession dans un but de trafic, de complot et certains, de gangstérisme.

La Sûreté du Québec n'est pas en mesure, pour le moment, de faire un lien avec le crime organisé.

FENTANYL

En cours d'enquête, la police a aussi retrouvé 27 comprimés de Fentanyl. Cette drogue puissante aurait déjà causé plusieurs décès au Québec.

«On savait que tôt ou tard le Saguenay–Lac-Saint-Jean serait envahi par cette drogue. Ce n’est pas beaucoup de comprimés en nombre, mais on sait que c’est une drogue qui fait beaucoup de dommage», explique M. Tremblay.

Cette frappe policière est l'aboutissement d'une enquête qui avait débuté en août 2015. Depuis, des dizaines d’individus ont été arrêtés et plus de 40 000 comprimés de métamphétamine ont été saisis.