/slsj
Navigation

Manifestation des producteurs de lait: Lemieux prêt à se salir pour la cause

Il soutient les agriculteurs dans le dossier du lait diafiltré

Denis Lemieux s’est versé du lait en poudre sur la tête pour soutenir les producteurs de lait.
PHOTO ROGER GAGNON Denis Lemieux s’est versé du lait en poudre sur la tête pour soutenir les producteurs de lait.

Coup d'oeil sur cet article

SAGUENAY | Le député de Chicoutimi a exprimé son appui aux producteurs de lait de façon spectaculaire, en se vidant un sac de lait en poudre sur la tête.

Près de 200 agriculteurs étaient réunis vendredi matin à Chicoutimi afin de demander au gouvernement canadien de clarifier la situation entourant l’utilisation du lait diafiltré en provenance des États-Unis.

Le rassemblement a pris une bien drôle de tournure lorsque Denis Lemieux est allé à leur rencontre en promettant qu’il porterait leur message à Ottawa.

Un agriculteur lui a lancé un défi devant la foule: «On t’écoute et on sait que tu es de notre côté. J’ai juste une question: es-tu prêt à te salir pour nous autres?» lui a-t-il demandé en se versant de la protéine de lait en poudre sur la tête.

«Moi, je me salis tous les matins pour travailler. Et toi, es-tu prêt à te salir? Prouve-le-moi, je veux des gestes», a poursuivi l’agriculteur en insistant pour que le député imite son geste.

En deux temps trois mouvements, le député a empoigné le sac et s’est versé le contenu sur la tête, recouvrant son habit, sa cravate et son manteau noir de poudre blanche.

Denis Lemieux s’est versé du lait en poudre sur la tête pour soutenir les producteurs de lait.
PHOTO ROGER GAGNON

Acclamation

La foule, stupéfaite, l’a acclamé pendant quelques secondes avant de l’entourer pour le remercier.

«Ces gens-là n’ont pas besoin de salissage. C’est une cause tellement noble. Mais j’ai compris le geste qu’ils voulaient qu’on fasse. Et j’ai compris le geste que ce producteur-là a fait. Ce n’est pas, à mon avis, un geste de détresse; c’est un geste de dignité», a expliqué Denis Lemieux quelques minutes plus tard.

Denis Lemieux s’est versé du lait en poudre sur la tête pour soutenir les producteurs de lait.
PHOTO ROGER GAGNON

Les producteurs de la région affirment avoir perdu près de 4 M$ parce que le gouvernement tarde à faire respecter les normes fromagères.

Le lait diafiltré échappe actuellement aux barrières tarifaires parce qu’il est considéré comme un ingrédient et non pas comme du lait aux frontières américaines.

Spontanéité

Le geste de Denis Lemieux n’est pas passé inaperçu.

Un spécialiste de l’image, Luc St-Hilaire, a expliqué au Journal le message qui se cachait, selon lui, derrière ce geste.

«C’est un geste fort de sens. Il a démontré qu’il est près du peuple et qu’il n’a pas peur de se salir les mains. C’est du capital politique très positif pour lui», souligne-t-il.

«Il ne perdra pas de crédibilité puisqu’il a pris la balle au bond, spontanément», précise-t-il.

Les manifestants ont d’ailleurs été les premiers à être surpris.

«Au moins, ça a montré à tout le monde qu’il ne faisait pas juste parler, maintenant il va falloir qu’il le prouve», a déclaré l’un des agriculteurs à la caméra de TVA Nouvelles.