/entertainment/radio
Navigation

Jeff Fillion brise le silence à Radio Pirate

Coup d'oeil sur cet article

Après avoir été suspendu puis congédié par Énergie 98,9 en raison d’un tweet inapproprié, l’animateur Jeff Fillion a retrouvé son micro lundi à Radio Pirate. De retour après plusieurs jours de silence radio, le king of nothing a évité d'aborder les événements qui lui auront coûté son emploi.

C’est un Jeff Fillion enthousiaste qui s’est adressé à ses abonnés réguliers, mais surtout à ses nouveaux «pirates» en débutant banalement son émission en parlant de météo.

«Bon lundi sur Radio Pirate! Mon nom est Jeff Fillion avec toute la gang dans les studios de RP en ce lundi avec full soleil, mais pas très chaud. Écoute, le mois de juillet s’en vient.»

Sans revenir sur la controverse qu’il a engendrée en relayant sur Twitter un article du Journal au sujet du passage d’Alexandre Taillefer à Tout le monde en parle, en l’accompagnant d’une remarque inappropriée, l’animateur a toutefois indiqué avoir décroché ce week-end en frappant «entre 2000 et 2500 balles de golf».

Les curieux étaient nombreux à l’écoute de Radio Pirate hier matin, si bien que le site a subi quelques problèmes techniques causés par un fort achalandage.

Une famille éprouvée

Il y a quelques jours, la conjointe de l’animateur, Marie-Claude Grenier a raconté sur Facebook avoir «mal au cœur» de voir ses «filles de 11 et 13 ans revenir de l’école en pleurant, car tout le monde leur parle qu’ils ont vu leur père dans le journal».

Elle a aussi admis que le Tweet de son mari était «maladroit» et qu’il ne visait pas M. Taillefer et sa famille.

Statu quo chez Énergie

Le congédiement de Jeff Fillion et les contraintes qui retardent l’arrivée en ondes de Jérôme Landry à Énergie 98,9 imposent une gymnastique à la station qui mise pour l’instant sur Mario Tremblay de 10 h à 14 h et sur Maxime Tremblay pour l’émission 100 % talk de 14 h à 18 h.

Écoutez l'extrait

Chronologie:

Dimanche 17 avril

Jeff Fillion relaye sur Twitter un article du Journal au sujet du passage d’Alexandre Taillefer à Tout le monde en parle, en l’accompagnant d’une remarque inappropriée. Ce tweet a été vivement critiqué par les internautes.

Lundi 18 avril

Jeff Fillion s’étonnait de voir le nom Alexandre Taillefer être trending sur Twitter. «C’est sûrement en raison de son passage à Tout le monde en parle», disait-il dans l’intro de son émission sur Radio Pirate en matinée. «Les Montréalais l’aiment donc bien Alexandre Taillefer. [...] C’est un grand socialiste. C’est le genre de supposé riche que les gens aimeraient voir leader», ajoutait-il en rappelant qu’il n’avait pas écouté l’émission et en martelant que l’article du Journal qu’il avait partagé était insignifiant.

Plus tard en journée, lors de son émission à Énergie, il a plaidé que son message sur Twitter avait été «mal interprété». «Il est arrivé une petite affaire sur Twitter, une niaiserie. C’est vraiment une méchante niaiserie. On va appeler ça une mauvaise interprétation d’un tweet».
Ces explications n’ont pas empêché M. Taillefer de lui répondre lundi soir.

Jeff Fillion dit avoir envoyé une lettre d’excuses en soirée à Alexandre Taillefer, ce qu'a maintenu sa femme lors d'une sortie sur Facebook. Alexandre Taillefer a toutefois confirmé au Journal l’avoir reçue en matinée mardi, après son passage à l’émission de Paul Arcand au 98,5. Jeff Fillion tenait à s’excuser «sur le champ» pour son «tweet maladroit». M. Taillefer lui aurait répondu: «Excuses acceptées».

Mardi 19 avril

En entrevue dans l’émission de Paul Arcand,  Alexandre Taillefer a interpellé Bell: «Quand une entreprise accepte que quelqu’un comme ça puisse avoir une attitude aussi négative, malhonnête, des attaques personnelles constantes... je ne peux pas croire qu’une entreprise conserve ce gars-là derrière un micro. C’est au détriment de notre société».

En début d’après-midi, Jeff Fillion est suspendu par Bell Média pour des «propos publics offensants qui ne rencontrent pas le code de conduite de Bell ni ne reflètent notre engagement envers la communauté».

Mercredi 20 avril

Jeff Fillion est congédié par Bell Média. Il perd son émission à la radio ainsi que son émission à Bell Télé fibe.