/entertainment/radio
Navigation

Jeff Fillion de retour sur Twitter

Jeff Fillion
Photo Le Journal de Québec, Jean-François Desgagnés Jeff Fillion

Coup d'oeil sur cet article

Après avoir été plongé dans une controverse en raison d’une remarque maladroite publiée sur Twitter, qui lui aura coûté son emploi à Énergie 98,9, l’animateur Jeff Fillion renoue avec le média social.

Inactif depuis le 19 avril, l’animateur a retweeté quelques articles mercredi, mais s’est abstenu de tout commentaire.

Mystérieusement, ses publications ont été effacées suite à un appel du journaldequebec.com à son agent Sylvain Simard. 

«C’est le Twitter d’information de Radio Pirate qu’ils ont remis en ligne pour s’alimenter au niveau des sites d’informations. Ce n’est pas Jeff. C’est un employé qui le gère celui-là», a indiqué M. Simard.

Par contre, selon ce qu’a constaté journaldequebec.com, il s’agit bel et bien du compte personnel de Jeff Fillion, celui avec lequel il a publié le tweet controversé au sujet du passage de M. Taillefer à Tout le monde en parle, une publication qui a aussi été effacée.

Lundi dernier, l’animateur a retrouvé son micro sur les ondes de Radio Pirate sans toutefois émettre de commentaires sur son congédiement. Il n’est pas revenu non plus sur la remarque qu’il a formulée en relayant un article du Journal au sujet du passage d’Alexandre Taillefer à Tout le monde en parle et qui lui aura valu une volée de bois vert.

Mardi, l’animateur a dit au micro de Radio Pirate qu’il souhaite «s’éloigner du monde de la radio», sans toutefois s’en distancer complètement.

«Je ne veux plus être Jeff Fillion le gars de radio. Je veux être Jeff Fillion autre chose, donc en ce moment, je regarde toutes sortes d'opportunités. Je suis ouvert à d'autres s'il y en a que je n'ai pas pensé. Je suis un investisseur, je suis un homme d'affaires, je ne peux pas aller travailler pour quelqu'un. [...] Je veux que RadioPirate soit mon endroit, exactement la même chose que lorsque j'arrive sur un tee-off (départ) de golf [...] Jeff Fillion, le gars de radio, ça va devenir: Jeff Fillion, by the way, il fait encore un peu de radio et il s'amuse sur RadioPirate.»