/entertainment/radio
Navigation

Arthur affirme que CHOI Radio X l'a congédié

Arthur affirme que CHOI Radio X l'a congédié
Photo Journal de Québec, Didier Debusschère

Coup d'oeil sur cet article

Une semaine après le congédiement de Jeff Fillion par Bell Média, le «roi des ondes», André Arthur, a connu le même sort à CHOI Radio X. Son départ n’est pas étranger à des propos qu’il a tenus en ondes à la fin mars concernant l’écrasement d’avion dans lequel a péri Jean Lapierre, selon le principal intéressé.

Les départs coup sur coup de ces deux animateurs vedette, précédés de la suspension de Nathalie Normandeau et du décès de Jean Lapierre, deux têtes d’affiche du FM 93, changent grandement le visage de la radio de Québec en quelques semaines à peine.

«Je sacre mon camp maintenant, that’s all folks!». Voilà les derniers mots qu’André Arthur a prononcé vendredi midi sur les ondes de CHOI 98,1 à la toute fin de son émission, qui était préenregistrée quotidiennement.

Visiblement déçu, mais résigné, le controversé animateur a fait ses adieux à ses auditeurs, expliquant avoir «rouspété» et «supplié un peu» les dirigeants de la station, quand ceux-ci lui ont montré la porte.

Fin de sa carrière radiophonique

Admettant partir avec une «grande tristesse» après avoir vécu «un des plus beaux plaisirs» de sa vie en faisant son retour à la radio à l’automne, André Arthur a assuré qu’il tirait sa révérence pour de bon. «C’est pas la première fois que je perds une job en radio, mais c’est la dernière fois.»

En entrevue au Journal, le vieux routier de 72 ans n’a pas voulu s’étendre sur les raisons de son congédiement, mais il a fait un lien avec les propos qu’il a tenus en ondes au sujet de l’écrasement d’avion qui a coûté la vie à Jean Lapierre et à des membres de sa famille. «Si on m’avait dit qu’en faisant ça, je perdrais ma job, si j’avais su que ça arriverait, j’aurais essayé d’éviter», a admis Arthur. «Mais au moment où je l’ai fait, je pensais que c’était mon devoir» de poser des questions.

Il avait notamment questionné les motivations du pilote à avoir pris les airs malgré le mauvais temps, en plus de tenir des propos très durs à l’endroit des employés de TVA qui avaient couvert l’écrasement, en parlant notamment «des nounounes qui font des entrevues» et en taxant Denis Lévesque d’«innocent».

«Dans l’harmonie»

Pour sa part, la direction de CHOI a indiqué avoir pris cette décision en raison d’un «ensemble de facteurs», et non pas en raison «d’un événement en particulier».

«Ça s’est fait dans l’harmonie, a indiqué le directeur général de la station, Philippe Lefebvre. On a eu une bonne poignée de main. C’est une décision d’affaires: en août, quand on l’a embauché, l’entente n’avait pas de durée. On s’était dit: on y va, et on va voir comment ça va. André, ce n’était pas une solution à long terme.»

André Arthur avait connu d’excellents résultats au sondage Numéris de l’automne dernier, ce qui avait mené la direction à lui donner davantage de temps d’antenne dès février.

Ce qu’ils ont dit...

«C’est la perte d’un mentor. Je suis déçu pour l’homme, c’est comme une peine d’amour radiophonique pour lui. On perd un gros morceau.» - Roby Moreault au Journal

«On me dit qu’aux funérailles de Jean Lapierre à Montréal, ça a été dit de façon assez claire par certains membres de TVA à Raynald Brière à quel point ils avaient été choqués et insultés des propos d’André Arthur. [...] Pour CHOI, au plan radiophonique [son départ], c’est pas une bonne nouvelle.» - Gilles Parent en ondes

«Ce n’est jamais une bonne nouvelle quand un communicateur perd sa job. Quand quelqu’un comme André Arthur s’en va, c’est une voix qui s’éteint, une voix qui avait le droit de parler. C’est dommage aujourd’hui pour la profession.» - Stéphane Gasse au Journal

«Moi, en 20 ans, un animateur de radio de ce calibre-là, qui a le luxe de dire merci à ses auditeurs, et d’expliquer son départ de la façon qu’il veut, personnellement, je n’ai jamais vu ça.» - Denis Gravel en ondes

«Je leur ai seulement dit que dans mon esprit, ce mariage-là avec Arthur ne durerait pas, parce que la radio de Québec ne souhaite plus aller dans cette direction avec de tels propos [tenus par Arthur sur les gens de TVA et le décès de Jean Lapierre].» - Richard Martineau, qui a expliqué au Journal avoir interpellé la direction à la suite des événements

«C’est une lourde perte pour moi, c’est triste; on perd un collègue et un des meilleurs communicateurs au Québec. Je ne retiens que du positif d’André Arthur. C’est quelqu’un que j’admirais beaucoup.» - Yannick Marceau au Journal

Qui est André Arthur? 

Né le 21 décembre 1943, à Québec

Médias :

  • Il a débuté sa carrière radiophonique en 1970 à CHRC
  • Chef d’antenne à Télé-4 de 1972 à 1979
  • Il a trôné sur les ondes radio de Québec durant de nombreuses années
  • Il avait effectué son grand retour à CHOI en août 2015

Politique :

  •  
  • Il a été député fédéral indépendant de Portneuf de 2006 à 2011. Il a perdu son siège le 2 mai 2011, emporté par la «vague orange» du NPD.
  • Il s’était précédemment présenté aux élections provinciales en 1994 et à la mairie de Ste-Foy en 1997, sans succès.

10 citations controversés d’André Arthur depuis son retour à CHOI

Sur Isabelle Gaston :

«Si quelqu’un vous présente Isabelle Gaston comme étant la victime dans cette affaire-là, partez à rire. Les seules victimes, ce sont les enfants. Elle a manipulé cette cause-là depuis le début pour se donner de l’importance.»

À propos des conducteurs au Saguenay-Lac-Saint-Jean:

«Le danger du parc des Laurentides, ce n’était pas la route, c’était les usagers du Saguenay-Lac-Saint-Jean, qui ont toujours conduits saouls, qui ont toujours conduits mal, qui se sont toujours comportés dans le parc des Laurentides comme des maudits fous.»

À propos de la crise amérindienne à Val-d’Or:

«Excusez-moi là, 200 piastres pour une fellation, ce n’est pas le tarif à Val-d’Or. Personnellement, il y a quelque temps dans le lobby du principal hôtel de Val-d’Or, je me suis fait offrir une pipe pour 5 piastres par une Amérindienne. Pis en plus elle avait pas de dents, ce qui était quand même rassurant.»

En réponse à Jeff Fillion, qui le qualifiait de «tête d’affiche réchauffée»:

«Jeff est amer de produire une pâle copie de Radio X, un modèle qui ne peut pas durer ailleurs qu’à Radio X et il le sait. Il a choisi l’argent au lieu de la liberté. On espère qu’il est heureux.»

À propos de Jean-Paul L’Allier:

«Jean-Paul L’Allier, c’était un péteux sympathique. C’était un excellent politicien, un péteux de broue, un gars qui mettait de la poudre aux yeux à qui voulait en avoir. [...]Autant il était un péteux un peu snob, autant il a préparé le chemin pour un Labeaume qui est quelqu’un qui  fait semblant de ne pas être péteux.»

À propos de Justin Trudeau:

«Chaque fois que j’entends Trudeau, je pense à Bieber, Justin. Il y en a juste un, mais il y en a plusieurs. Le fils à sa maman, un gars qui dit n’importe quoi pour plaire comme n’importe quel comédien»

À propos de la foule lors de l’inauguration du Centre Vidéotron:

«Dans une foule de hockey junior, t’as un 15 à 20% d’arriérés mentaux. Je ne sais pas pourquoi, mais c’est dans toute la ligue. Avec leurs gilets des Nordiques troués et leurs casquettes défraichies. Une foule d’arriérés mentaux, pour du hockey junior, c’est adéquat. Mais dans un amphithéâtre de la ligue nationale, pas d’équipe, c’était un peu drôle.»

À propos de la rumeur d’acquisition de CHOI par Attraction Radio:

«Et je te dis, ces gens-là débarqueraient à CHOI-FM, que personnellement j’essaierais d’être parti la veille. Ils ont acheté plein de stations partout au Québec, aucune de ces stations-là n’ont monté.»

À propos de l’écrasement d’avion qui a couté la vie à Jean Lapierre:

«Qu’est-ce que Jean Lapierre apporte à un technicien en aéronautique en train de s’implanter à St-Hubert ? Est-ce que c’est ses contacts à Transport Canada? Jean Lapierre a des contacts partout et a été ministre des Transports. [...] Qu’est-ce qui fait que Pascal Gosselin n’a pas pu dire non à Lapierre ?»

À propos de la ville de Gatineau:

«Gatineau-Hull c’est un trou. Quand tu traverses la rivière, c’est comme si tu descendais trois marches. [...] Perdez pas votre temps là.»

Un printemps chaud pour la radio de Québec

17 mars

Nathalie Normandeau
Suspendue indéfiniment
La coanimatrice d’Éric Duhaime a été suspendue sans solde après son arrestation par l’UPAC. Elle est notamment accusée de complot, de corruption, de fraude et d’abus de confiance.

29 mars

Jean Lapierre
Décédé
Le chroniqueur politique était un collaborateur quotidien de l’émission Bouchard en Parle. Il a tragiquement perdu la vie dans un écrasement d’avion aux Iles-de-la-Madeleine, en compagnie de sa femme, ses deux frères et sa sœur, en plus de deux membres d’équipage.

20 avril

Jeff Fillion
Congédié
L’animateur a été congédié par Bell pour des propos tenus sur twitter après le passage d’Alexandre Taillefer à Tout le monde en parle. Parlant du suicide du fils de ce dernier, Fillion avait écrit «C’est de la faute de Amazon».

29 avril

André Arthur
Congédié
«Le Roi Arthur» a été retiré des ondes de CHOI Radio X en raison d’un «ensemble de facteurs», d’après la direction. Il avait notamment tenu des propos controversés lors de l’écrasement d’avion qui a couté la vie au chroniqueur politique Jean Lapierre.

- Avec la collaboration de Pierre-Olivier Fortin et de Matthieu Boivin