/opinion/blogs
Navigation

Triste.

Triste.
Ben Pelosse/ Le Journal de Montreal

Coup d'oeil sur cet article

Le métier d'élu est épouvantable. Tous partis confondus, des femmes et des hommes de bonne foi et d'admirable volonté mettent leur vie personnellle et celle de leur famille au service de la collectivité. Dans le cas de la démission surprise de M. Péladeau, je ne doute pas une seconde de la sincérité du chef du Parti Québécois.

Plus tard la politique.

Quelque réserve que quiconque ait à l'endroit de la personalité ou des opinions du démissionnaire, c'est d'abord le respect de sa famille et la désolation vis-à-vis sa situation qui doit nous animer. J'ai vague souvenir d'avoir lu qu'au décès de l'ancient premier ministre Daniel Johnson père, des membrres de sa famille avait été scandalisés d'entendre, au salon funéraire, des rapaces politiques discuter de la succession. Je vous propose un comportement moins indigne, le temps que les plaies les plus vives de PKP soient pansées.

 

 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.