/lifestyle/books
Navigation

Landfall

Landfall
Philippe Djian,
Ellen Urbani
Aux Éditions
 Gallmeister, 304 pages
Photo courtoisie Landfall Philippe Djian, Ellen Urbani Aux Éditions Gallmeister, 304 pages

Coup d'oeil sur cet article

Un roman renversant qui nous permet presque de sentir les vents de 280 kilomètres-heure qui ont soufflé sur La Nouvelle-Orléans en 2005.

Quelques jours après le passage de l’ouragan Katrina, Gertrude Aikens et sa fille Rose fileront à La Nouvelle-­Orléans le coffre rempli de vêtements et de conserves afin de venir en aide aux sinistrés. Mais jamais elles ne parviendront à destination: sur l’autoroute 69, à la suite d’une bête dispute, leur voiture fera une violente embardée, happant au passage une jeune fille de couleur. Seule Rose s’en tirera vivante et à peine sa mère enterrée, elle ­commencera à remuer ciel et terre pour en savoir plus sur la fugueuse sans papier qu’elles ont tuée, la famille de cette dernière devant sûrement déjà désespérément attendre son retour.

Au fil des pages, on finira très vite par comprendre pourquoi Rosebud Howard – l’inconnue morte dans l’accident – a traversé la Louisiane, le Mississippi et l’Alabama sans le moindre sou en poche pour se rendre à Tuscaloosa, le patelin de 90 000 habitants où Rose a grandi. En revanche, même après avoir lu La nuit la plus longue de James Lee Burke, rien ne nous préparera à toutes les horreurs qui l’y ont poussée. Issue d’une mère fantasque dont le jugement est régulièrement affecté par la maniaco-dépression, Rosebud ne pourra échapper à temps à Katrina et coincée dans un grenier sur le point d’être ­entièrement inondé, elle parviendra mieux que personne à raconter l’incommensurable désarroi de ceux qui ont vu l’œil du cyclone de beaucoup trop près.

En alternant habilement les récits de Rose et de Rosebud, Landfall se range dans la catégorie des romans bouleversants qu’il est pratiquement impossible d’oublier.

À LIRE AUSSI CETTE SEMAINE

Les dessous des chefs-d’œuvre

Rose-Marie et 
Rainer Hagen, 
aux Éditions Taschen, 
790 pages
Photo courtoisie
Rose-Marie et Rainer Hagen, aux Éditions Taschen, 790 pages

Afin d’échapper à un ­quotidien carrément ­merdique, Mona s’enfuira de chez elle pour tenter sa chance à Los Angeles. Là-bas, après s’être fabriqué une nouvelle identité, elle ne tardera pas à devenir une véritable star dans le monde de la porno. Le hic? Elle n’a que 15 ans... Une histoire assez dure dont on risque de se ­souvenir longtemps.

Manger et bouger au féminin
Isabelle Huot et 
Josée Lavigueur, 
aux Éditions de 
l’Homme, 264 pages
Photo courtoisie
Isabelle Huot et Josée Lavigueur, aux Éditions de l’Homme, 264 pages

Grâce à l’exercice physique et à la façon dont on s’alimente, il est à la fois possible de gagner plein d’énergie et de perdre du poids! Dans ce livre, qui fourmille de conseils et d’encadrés éclairants, la nutritionniste Isabelle Huot et l’éducatrice physique ­Josée Lavigueur nous expliquent tout ce qu’il faut savoir pour pouvoir enfin retrouver la forme.

Thé gourmand
Juliette Lalbaltry, 
aux Éditions Marie 
Claire, 112 pages
Photo courtoisie
Juliette Lalbaltry, aux Éditions Marie Claire, 112 pages

Que devrait-on grignoter tout en sirotant un thé noir Assam d’Inde, un thé noir de Ceylan, un thé Earl Grey, un thé Sencha, un thé vert à la menthe douce ou un thé vert de Chine parfumé aux fleurs de ­jasmin? Thé gourmand nous invite à le découvrir sans tarder en proposant 40 recettes de desserts franchement irrésistibles.

Matriochkas  & babouchkas :  100 coloriages  anti-stress
Stéphanie Rubini, 
aux Éditions 
Hachette,
128 pages
Photo courtoisie
Stéphanie Rubini, aux Éditions Hachette, 128 pages

Très en vogue depuis quelques années, le coloriage favorise la détente en chassant rapidement les tracas du quotidien pour faire place à la créativité. ­S’inspirant de l’univers russe, ce livre grand format nous ­incite ainsi à devenir plus zen en coloriant ­matriochkas, broderies, ­motifs floraux, costumes traditionnels ou monuments célèbres.