/news/consumer
Navigation

(PHOTOS) Supermarché Avril: Le temple bio ouvre ses portes à Québec

Coup d'oeil sur cet article

Les amateurs d’aliments biologiques, végés, équitables, sans gluten, les granos à temps partiel, à temps plein et les inconditionnels de la bouffe santé l’attendaient depuis longtemps et c’est maintenant chose faite : le supermarché santé Avril a ouvert sa première succursale dans la capitale, mercredi matin.

Après la région de Montréal et Lévis, la chaine québécoise s’amène à Québec, à l’angle de la rue Bouvier et du boulevard Pierre-Bertrand. Le magasin de 20 000 pieds carrés représente un investissement de 4,5 millions $ et la création d’une soixantaine d’emplois.

Le bâtiment écoénergétique peut ressembler à une épicerie, mais l’ensemble prend des airs plus raffinés : les planchers sont en imitation de bois, l’affichage est moins clinquant, et les haut-parleurs jouent de la musique classique.

Karelle Genest est l’une des premières clientes. Elle attendait l’ouverture depuis longtemps. «J’avais vraiment hâte! Moi je suis végétalienne et je trouve qu’on manque de choix à Québec.»

Une diète végétalienne comme la sienne exige de consommer des produits qui sont difficiles à trouver dans les épiceries ordinaires. Elle pourra maintenant acheter ses fausses saucisses et son «faux-mage» chez Avril.

«Nous, on est virés bio depuis près d’un an», témoigne une autre cliente fébrile, Anne Tardif. Elle est prête à payer un peu plus cher pour assumer ce choix, mais au moins, elle n’aura pas à traverser les ponts chaque semaine pour faire ses courses. Chez Avril «je trouve qu’il a plus de choix et on est sûr que c’est vraiment bio», dit-elle.

«Dans une épicerie ordinaire, l’autre jour, je me demandais si les carottes bio étaient encore bonnes.» Dans un supermarché spécialisé, explique-t-elle, elle croit que le volume assurera une meilleure fraicheur.

«Tous les fruits et les légumes sont certifiés biologiques», assure le gérant Renaud St-Jean. Et pour le reste, «l’ensemble de l’épicerie offre les produits les plus naturels que possible». Exit les grandes marques comme Kraft ou Coke, énumère M. St-Jean. Avril offre plutôt l’alternative «meilleure pour la santé, avec moins de sucre, moins de sel».

À l’épicerie se greffent des produits fins comme du thé et de l’huile d’olive, une pharmacie avec des suppléments alimentaires et un naturopathe sur place et une section cosmétique. Les amateurs d’alimentation vivante, sans cuisson, végétalienne et biologique se sentiront à la maison au petit café situé à l’entrée.