/news/health
Navigation

SABSA: Gaétan Barrette maintient sa position

Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette
Photo Le Journal de Québec, Simon Clark Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette

Coup d'oeil sur cet article

La Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec a «pris en otage SABSA pour en faire une position idéologique», dit le ministre de la Santé, Gaétan Barrette.

Au lendemain de la rencontre avec l’équipe de la coopérative SABSA, le ministre Barrette a indiqué qu’il maintenait sa position.

«Nous n’allons pas développer de réseau parallèle», a-t-il réitéré.

Sous respirateur artificiel depuis que la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ) a cessé le financement – indiquant qu’elle ne pouvait plus le faire – SABSA souhaite l’obtenir du gouvernement.

«Je dis aujourd’hui ce que j’ai toujours dit, nous voulons développer le travail infirmier autonome, par des infirmières praticiennes spécialisées, mais aussi par d’autres infirmières, mais dans un contexte qui est efficient sur le plan budgétaire», répète le ministre.

Équipe « excellente »

Il a indiqué que l’équipe de SABSA en était une «excellente».

«Mais ça doit se faire dans un encadrement qui est celui du CLSC et doit être dans un plan budgétaire défendable, ce qui n’est pas le cas actuellement.»

À la suite de la rencontre, d’autres conversations sont à venir entre les deux parties.

«On va laisser tout le monde cheminer. Nous ne sommes plus dans le syndicalisme, on est dans l’organisation des soins dans un cadre qui est celui que nous voulons», termine M. Barrette.