/sports/opinion/columnists
Navigation

Une première Semaine québécoise du camping

Une première Semaine québécoise du camping
Photo Julien Cabana, collaboration spéciale

Coup d'oeil sur cet article

Du 23 au 29 mai prochains, les amateurs de camping sont invités à participer à la première édition de la Semaine québécoise du camping. La Fédération québécoise de camping et de caravaning et Camping Québec ont uni leurs efforts pour présenter différentes activités partout au Québec.

«Nous avons décidé de nous unir pour offrir aux campeurs une occasion de découvrir ce que représente chez nous le monde du camping, affirme le directeur général de Camping Québec Simon Tessier. Il y avait la Semaine canadienne du camping, mais nous avons jugé qu’elle ne correspondait pas aux réalités québécoises. Pour cette première édition, nous avons mis en place différents événements qui sauront plaire à tout le monde, nous l’espérons.»

Les 24-25 et 26 mai, la Fédération québécoise de camping et de caravaning offrira des conférences gratuites dans plusieurs régions du Québec. Plus de 20 rendez-vous qui traiteront de sujets de tous les horizons. Comme les places sont limitées, vous devez vous inscrire à l’avance en vous rendant sur le site www.fwcc.ca/conferences-fqcc.

Dans toutes les régions, il y aura d’autres activités. Par exemple, on peut citer celle des bibliothèques du Saguenay-Lac-Saint-Jean qui vont offrir gratuitement l’accès à des livres sur le camping, avec des présentoirs spéciaux, ou encore les activités et les concours pour les jeunes un peu partout. Pour tout savoir, www.semainecamping.com.

Une saison qui promet

Du côté de Camping Québec, les dirigeants se disent que cette semaine sera une belle façon d’entamer une saison qui devrait être bonne.

«En avril dernier, lors d’une rencontre, plusieurs de nos membres nous ont mentionné avoir enregistré un volume de réservations plus important cette année, souligne Simon Tessier.

«Ça augure bien pour le début de saison. Nul doute que certains facteurs comme la faiblesse du dollar et le coût moins élevé de l’essence contribueront à augmenter la popularité du camping chez nous.»

De la place

Tessier aime rappeler que les campeurs peuvent toujours compter sur un site disponible au Québec.

«Il est certain que si les gens veulent demeurer dans leurs habitudes et toujours aller au même endroit, aux mêmes dates, il est préférable de réserver à l’avance surtout pour périodes de longs congés. Toutefois, s’ils veulent s’aventurer et sortir de leur circuit traditionnel, nul doute qu’ils vont découvrir des terrains très intéressants, très bien équipés avec une foule d’activités. Très souvent, plusieurs endroits méconnus se trouvent à proximité de la maison, mais les gens ne le savent pas. Au Québec, il y a 870 terrains de camping. Nul doute qu’il y a de la place quelque part lorsque les gens veulent camper.»

Deux nuitées à rabais

Les 27 et 28 mai prochains, c’est le retour de la promotion du séjour de deux nuits à 50 $ dans plus de 300 terrains de camping membres de Camping-Québec. Pour découvrir qui ils sont et dans quelle région vous pourrez profiter de cette fin de semaine spéciale, vous pouvez vous rendre sur le site: www.campingquebec.com.

Toute une promotion

Dans le cadre de la Semaine québécoise du camping, le camping Baie-des-Sables de Lac-Mégantic a décidé de pousser encore plus loin la promotion en offrant un forfait de 50 $ pour les quatre jours du festival de la place du 26 au 29 mai. Pour tout savoir ou réserver, vous pouvez joindre monsieur Raymond Lafontaine au 819 583-7772 ou 819 583-1746.

Le prêt-à-camper

De plus en plus de gens veulent profiter du système de prêt-à-camper qui est disponible dans de nombreux terrains privés ainsi que dans certains parcs nationaux et réserves fauniques, des réseaux administrés par la Sépaq. On estime qu’il y aurait entre 2000 et 3000 unités offertes sur l’ensemble du territoire québécois. Cette formule, qui vous permet de pratiquer le camping sans avoir à investir dans des équipements, représente sans aucun doute la solution la moins dispendieuse.