/lifestyle/food
Navigation

Autour d’une bonne bouteille...

Coup d'oeil sur cet article

Avec les budgets qui rapetissent, les sorties au restaurant sont souvent écartées du budget. Heureusement, les restaurants de type «apportez votre vin» ont la cote à Québec, alors que le choix devient de plus en plus intéressant!

Réputés pour adopter cette formule, les restaurants ethniques sont toujours très présents, mais se sont raffinés avec le temps. Voici donc quatre suggestions de restaurants «apportez votre vin», dont le petit nouveau, le Fun en bouche, qui ouvre maintenant ses portes à l’heure du souper, avec une nouvelle carte de burgers tous plus décadents les uns que les autres. Difficile de ne pas succomber!

1 - Fun en bouche
Photo Le Journal de Québec, Jean-François Desgagnés

Le petit restaurant d’une trentaine de places de la 3e Avenue était déjà bien reconnu pour ses déjeuners copieux. De ce côté, rien ne bouge. Encore mieux, il est d’ailleurs même permis d’apporter vos propres bulles en matinée, question de concocter vos mimosas du dimanche matin!

Avec sa nouvelle formule «apportez votre vin», le Fun en bouche bonifie son offre avec un nouveau menu du soir, composé essentiellement de burgers. Et il y en a pour tous les goûts, que vous soyez végétarien, carnivore ou simplement gourmand. Trois autres plats à l’ardoise accompagnent les huit burgers de la carte, dont le classique parmentier de canard.

À chacun son pain!

Fidèle à son passé de boulanger, le chef propriétaire Karl Moran est même allé jusqu’à créer un pain pour chacun de ses huit burgers. On retrouve ainsi des pains au cheddar et à la bière noire, aux oignons et lardons, un autre blanc aux fines herbes, ou encore de blé entier aux quatre grains.

Parmi les incontournables, Le grand bœuf, destiné aux grands appétits (fromage en grains, champignons portobellos, oignons, épinards et bacon de la ferme Turlo), le Ça vaut la peine (veau de grain, chips de pancetta, choucroute et moutarde de Meaux sur pain pumpernickel) et le fameux C’est cochon, au porc, qui porte d’ailleurs très bien son nom: cheddar de L’Isle-aux-Grues, bacon de bajoue de porc, roquette et pommes au beurre. Pour estomacs avertis seulement.

Qui plus est, le chef n’a pas lésiné sur les accompagnements, alors que les frites citronnées et/ou la salade verte accompagnées de fruits des champs et de pacanes sont dignes de mention.

Où: 1073 3e Avenue

2 - Le Tokyo
Photo courtoisie

Certainement le plus vieux restaurant de sushis à Québec, le roi du poisson cru de la rue Saint-Jean offre une cinquantaine de choix de sushis, des makis au nigiris en passant par les sashimis, en plus de quelques plats thaïlandais.

Ouvert depuis 32 ans par la famille Shimoda, le Tokyo propose une variété de sushis, élaborée selon le véritable savoir-faire japonais, soit tout en simplicité et en fraîcheur.

Pour les amateurs de makis, il faut essayer ceux aux mini pétoncles épicés et au tartare de saumon, sans oublier leur réputé tofu frit.

Où: 401, rue Saint-Jean

3 - La Girolle
Photo courtoisie

Le plus vieux et unique restaurant de type «apportez votre vin» offrant une cuisine française à Québec est toujours aussi populaire, à en voir le carnet de réservations.

Alors que les plus habitués y vont pour le traditionnel ris de veau, qui selon le chef, ne peut être retiré du menu, d’autres se plaisent à savourer la bavette de bœuf aux échalotes ou le boudin maison, qui se retrouvent sur l’ardoise depuis les débuts de la Girolle, en 2000.

Avec un menu qui change tous les jours, impossible de s’en lasser!

Ouvert du mardi au dimanche. Fermé le lundi.

Où: 1384, chemin Sainte-Foy

4 - Le Shogun
Photo courtoisie

Détenant probablement la recette du meilleur poulet général Tao de la ville — croustillant et sucré à la perfection — le Shogun, qui signifie «Général» en japonais, est aussi reconnu pour son impressionnant choix de sushis. Le restaurant ouvert depuis 1983 offre un menu asiatique dans un décor simple et sans prétention.

Apportez une bonne bouteille pour savourer une de leurs populaires grillades, soit le steak ou le carré d’agneau. En entrée, le gyoza (ravioli japonais), réinventé par un de membres de la famille propriétaire, est une valeur sûre!

Où: 98, rue Saint-Vallier Ouest