/entertainment/movies
Navigation

Dolan passe à l’histoire

C’est la première fois qu’un cinéaste québécois remporte un tel honneur

Coup d'oeil sur cet article

CANNES | Xavier Dolan a marqué l'histoire du cinéma québécois, hier, en remportant à la surprise générale le Grand Prix du Festival de Cannes avec son film Juste la fin du monde.

Le Grand Prix, l'équivalent d'une médaille d'argent, est la plus haute distinction décernée à un cinéaste québécois dans les 69 ans d'histoire du Festival de Cannes, le plus prestigieux festival de films au monde.

Il s'en est même fallu de peu que Dolan réalise à 27 ans son grand rêve de gagner la Palme d'or. Selon le réalisateur et sa productrice Nancy Grant, le jury aurait longuement hésité entre son film et celui du Britannique Ken Loach pour l'ultime récompense cannoise.

AFP

La tension était d'ailleurs à son comble quand, avec seulement deux prix à remettre lors du dévoilement du palmarès, on a cru pendant quelques minutes que ça y était. «Une attente terrible», a dit Dolan. Finalement, le juré Donald Sutherland l'a appelé pour le Grand Prix.

S'il a été déçu d'échapper la Palme, «ça n'a duré qu'une fraction de seconde», a confié le réalisateur lors d'une rencontre avec un petit groupe de journalistes québécois, après la cérémonie.

 

AFP

Plus satisfaisant que Mommy

C'est plutôt un Xavier Dolan très émotif qui est allé cueillir son prix. Après avoir longuement étreint Sutherland, il a remercié les membres du jury, la voix tremblante, d'avoir «ressenti l'émotion» dans son film.

Dolan n'a pas caché que les critiques négatives, après la projection de Juste la fin du monde, mercredi, surtout en provenance de la presse américaine, lui avaient fait mal. Compte tenu des circonstances, cette récompense est encore plus satisfaisante que le Prix du jury remporté avec Mommy en 2014.

«Que le jury nous fasse ce témoignage, ça vient rétablir les choses. La première [marquée par une ovation de sept minutes] les a aussi rétablies. Il y avait des gens en larmes qui ne sont pas liés au film. De toute évidence, leur sensibilité a été stimulée. Ce soir, des gens respectables disent qu'ils ont aimé mon film. C'est ça qui compte pour moi, au fond.»

 

Xavier Dolan et Donald Sutherland.
REUTERS
Xavier Dolan et Donald Sutherland.

«Une grande expérience»

Gagnant, l'an dernier, du Grand Prix remis par un jury qui comptait dans ses rangs Xavier Dolan, le réalisateur hongrois et juré Laszló Nemes a assuré que le Québécois n'avait pas bénéficié d'un retour d'ascenseur de sa part.

«J'ai été très touché par le film. C'était une grande expérience de le voir. Je n'ai pas soutenu le film dans le but de lui rendre la pareille», a-t-il déclaré.

Croisée sur la terrasse du Palais des festivals, la productrice Nancy Grant était fière de son ami Xavier Dolan. Et voit de beaux lendemains, maintenant, pour la carrière en salle de Juste la fin du monde.

REUTERS

«Ce prix, ça change tout. Forcément, on va en parler et ça va susciter de l'intérêt, de la curiosité.»

  • Samedi, Xavier Dolan a aussi remporté le Prix œcuménique, remis par un jury indépendant à un film de la compétition qui se distingue autant par ses qualités artistiques que par son humanisme.
  • Mettant en vedette Marion Cotillard, Gaspard Ulliel, Léa Seydoux, Vincent Cassel et Nathalie Baye, Juste la fin du monde prendra l'affiche au Québec le 21 septembre.

Des réactions enthousiastes

«Je suis très fier, ça va de soi, mais aussi très ému pour lui. C'est un honneur immense qu'il reçoit, surtout après la semaine qu'il a connue avec quelques mauvaises critiques.»
 
«Il le mérite [ce prix], j'ai vu le film et il est extraordinaire. Le Grand Prix, c'est juste en dessous de la Palme d'Or, alors c'est certain que ça va donner une autre poussée à sa carrière »
 
– Son père Manuel Tadros 
 

Sur Twitter

 

CONGRATS @XDolan on Grand Prix!!!! Forever proud of you baby!!! @festivaldecannes #ItsOnlyTheEndOfTheWorld #woohoo!!
 
- L'actrice américaine Jessica Chastain (qui jouera dans son prochain film en anglais)
 
@XDolan fait rayonner le Québec en remportant le Grand Prix au @Festival_Cannes Félicitations! #Cannes2016
 
- Le premier ministre Philippe Couillard