/entertainment/radio
Navigation

Sondage Numéris: les 3 gagnants et les 3 perdants

Le directeur général de CHOI Radio X, Philippe Lefebvre
Archives Journal de Québec, Pascal Huot Le directeur général de CHOI Radio X, Philippe Lefebvre

Coup d'oeil sur cet article

C’est la fête dans certaines stations de radio de Québec jeudi, alors que pour d’autres, l’heure est au bilan, alors que les résultats du sondage Numéris printanier ont été dévoilés en matinée. Voici, selon Le Journal, les 3 grands perdants et les 3 grands gagnants de cette dernière période de sondage.

TOP 3 DES GRANDS GAGNANTS

1) CHOI RADIO X 98,1

Après avoir connu un sondage Numéris désastreux au printemps 2015 (CHOI avait glissé du premier au cinquième rang), Radio X prouve qu’elle fait toujours partie des stations favorites des gens de Québec.

Radio X termine au deuxième rang du classement général dans le marché central chez les 12 ans et plus, en rejoignant 163 800 auditeurs. C’est une hausse marquée de 32 900 auditeurs comparativement au printemps 2015, soit de 25%, note la station.

Cette excellente performance au classement général se reflète évidemment dans les résultats des émissions phares de la station.

Radio X remporte la palme le midi et avec le combo Arthur le midi et Martineau, en rejoignant 24 500 auditeurs au quart d’heure chez les 12 ans et plus. C’est une augmentation impressionnante de l’auditoire par rapport au printemps 2015, alors que Carl Monette n’avait pas réussi à retenir les auditeurs à la suite du départ de Stephan Dupont. Monette avait rejoint seulement 9900 auditeurs au quart d’heure.

Élisa Cloutier et Richard Martineau
Le directeur général de CHOI Radio X, Philippe Lefebvre
Photo Le Journal de Québec, Jean-François Desgagnés

Rappelons, par ailleurs, qu’André Arthur ne fait maintenant plus partie de la grille horaire de la station, lui qui a été congédié quelques jours après la fin du sondage.

Le matin, Maurais Live se classe au troisième rang derrière le FM93 et ICI Radio-Canada Première, en rejoignant 20 100 auditeurs au quart d’heure chez les 12 ans et plus. C’est une hausse d’auditoire par rapport à l’an dernier (16 000), alors que Denis Gravel et Jérôme Landry pilotaient l’émission matinale.

Au retour, Gravel dans le retour a aussi bien performé, avec une moyenne de 16 000 auditeurs au quart d’heure, ce qui place l’émission au deuxième rang, derrière Le retour de Gilles Parent du FM93.

Il a lui aussi augmenté l’auditoire dans cette case horaire par rapport au printemps dernier (13 500), au moment où Stéphane Gasse animait le retour à CHOI.

Par ailleurs, en avant-midi, Moreault en jase fait bonne figure, en obtenant la deuxième position, pas très loin derrière Rouge FM.

Roby Moreault
Le directeur général de CHOI Radio X, Philippe Lefebvre
PHOTO: JEAN-FRANÇOIS DESGAGNÉS

2) Le FM93 et Bouchard, Duhaime et Parent

Pour un deuxième printemps consécutif, le FM 93 obtient la pole position (178 700 auditeurs) au classement général chez les 12 ans et plus, bien qu’il ait perdu quelque 7000 auditeurs par rapport au printemps dernier.

Plusieurs se demandaient comment performerait l’émission du midi, qui a perdu son animatrice vedette Nathalie Normandeau en plein cœur du sondage Numéris, le 17 mars. Duhaime le midi, qu’Éric Duhaime pilote désormais avec Myriam Ségal, a su conserver l’auditoire gagné le printemps dernier (le duo a même réussi à conquérir quelques centaines de nouveaux auditeurs), en terminant en deuxième place, derrière CHOI.

Myriam Ségal
Le directeur général de CHOI Radio X, Philippe Lefebvre
STEVENS LEBLANC/JOURNAL DE QUÉBEC/AGENCE QMI

Sylvain Bouchard est le plus écouté le matin, et son émission Bouchard en parle est même l’émission la plus écoutée à Québec, toutes cases horaires confondues. Le matin, Bouchard prend ainsi la place qui était occupée par Première heure d’ICI Radio-Canada Première le printemps dernier. L’émission matinale du FM 93 rejoint quelques centaines d’auditeurs de plus au printemps 2016, avec 26 900 auditeurs au quart d’heure.

Quant à l’émission Le retour de Gilles Parent, elle a perdu des auditeurs comparativement au printemps 2015 (22 100 en 2016 versus 28 700 en 2015), mais il réussit tout de même en tête de peloton dans la case horaire du retour à la maison, loin devant CHOI et Rouge FM.

3) WKND et Dalair le matin

WKND, qui a vu le jour à l’été 2012 à Québec (en remplacement de Rythme FM sur la fréquence 91,9), poursuit son ascension dans le marché de la radio de Québec.

La station musicale termine au 7e rang au classement général, avec 108 600 auditeurs chez les 12 ans et plus, soit 10 900 de plus qu’à pareille date l’an dernier.

Une des belles surprises est la performance de l’émission matinale Dalair le matin, animée par Martin Dalair, qui se hisse au cinquième rang des émissions les plus écoutées dans cette case horaire, avec 13 200 auditeurs au quart d’heure.

Dalair le matin
Le directeur général de CHOI Radio X, Philippe Lefebvre
Photo: WKND Radio

Pour le retour à la maison, Le retour de Dany conserve la cinquième position qu’il avait obtenue au printemps dernier et augmente même son bassin d’auditeurs, en passant de 8700 auditeurs au quart d’heure à 12 400 chez les 12 ans et plus.

TOP 3 DES GRANDS PERDANTS

1) BLVD 102,1 ET STÉPHANE GASSE

Le virage entrepris sur la fréquence 102,1 (CKOI est devenu BLVD 102,1 à l’automne 2015) n’a toujours pas porté les fruits escomptés, à en regarder les chiffres de ce nouveau sondage.
BLVD 102,1 se classe au huitième rang du classement général chez les 12 ans et plus, avec 101 800 auditeurs, soit un peu moins qu’à pareille date l’an dernier, alors que CKOI obtenait le septième rang avec 103 100 auditeurs.

Mais la déception, s’il y en a une importante à souligner, est la performance de l’émission du matin animée par Stéphane Gasse, Québec aujourd’hui. L’émission de style parlé de BLVD 102,1 se retrouve en 9e place le matin avec 4 500 auditeurs au quart d’heure. L’émission phare de la station est devancée par exemple par Rock 100,9 et M FM dans la case horaire matinale.

Ces résultats tendent à démontrer que l’importante campagne de publicité qu’avait orchestrée le propriétaire de la station en février, Leclerc Communication, n’a pas été payante ce printemps. Rappelons que cette campagne publicitaire qui ciblait les radios poubelles avait fait grandement jaser, alors que de nombreux panneaux aux abords des autoroutes de Québec et de Lévis avaient piqué la curiosité.

Le directeur général de CHOI Radio X, Philippe Lefebvre
Photo courtoisie, BLVD 102,1

2) ÉNERGIE ET LE MIDI

Au classement général, Énergie 98,9 connaît une légère baisse de régime ce printemps, en se glissant de la 4e à la 5e place chez les 12 ans et plus, avec 129 200 auditeurs (elle en comptait 136 100 le printemps dernier).

Ce qui retient particulièrement l’attention, c’est la contre-performance de la station le midi, dont une partie de la case horaire était animée ce printemps par Mario Tremblay. Si la station s’attendait certainement à une baisse d’auditoire par rapport à l’an passé en raison du déménagement de Jeff Fillion du midi au retour, les résultats sont peu convaincants.

Mario Tremblay
Le directeur général de CHOI Radio X, Philippe Lefebvre
SIMON CLARK / JOURNAL DE QUEBEC

Énergie se range derrière Radio classique et se classe 8e le midi avec 5900 auditeurs, alors que Jeff Fillion en avait attiré 16 200 au printemps 2015.

Par ailleurs, Jeff Fillion, qui a finalement été congédié par Bell Média à la toute fin de la période de sondage, a permis à Énergie de faire un retour parmi les meilleurs dans le retour à la maison (3e rang), en rejoignant 15 300 auditeurs au quart d’heure. C’est plus du double d’auditoire par rapport au printemps 2015, alors que Les Grandes Gueules était en ondes. Reste à voir maintenant si Jérôme Landry, qui vient de remplacer Fillion dans cette case horaire, saura maintenir cette tendance.

Jeff Fillion
Le directeur général de CHOI Radio X, Philippe Lefebvre
JEAN-FRANÇOIS DESGAGNÉS/JOURNAL DE QUÉBEC/AGENCE QMI

Quant à Dupont le matin, l’émission conserve le 4e rang qu’elle avait récolté le printemps dernier. Stephan Dupont a légèrement augmenté son auditoire, avec 1300 auditeurs de plus qu’au printemps 2015.

3) LES AUDITEURS DE QUÉBEC

Au terme de cette période de sondage, les auditeurs de Québec sont certainement l’un des grands perdants alors que d’importants départs ont marqué le marché de la radio au cours des derniers mois.

Trois animateurs très appréciés de ceux-ci ont en effet quitté les ondes abruptement, au grand plaisir de certains, mais aussi à la grande tristesse d’autres. Le départ de Nathalie Normandeau, arrêtée par l’UPAC, et les congédiements de Jeff Fillion et d’André Arthur ont énormément changé le visage de la radio de Québec en quelques semaines, et privé les auditeurs de voix fortes, qui ne manquaient pas de faire réagir.

Éric Duhaime et Nathalie Normandeau
Le directeur général de CHOI Radio X, Philippe Lefebvre
Stevens LeBlanc/JOURNAL DE QUEBE

Il faut cependant noter le retour d’une grosse pointure après un an de silence radio, celui de Jérôme Landry dans l’émission du retour à Énergie. Il sera d’ailleurs à surveiller lors du prochain sondage Numéris, à l’automne prochain.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.