/sports/fighting
Navigation

Lucian Bute persiste et signe: il est un boxeur propre

Lucian Bute jure n’avoir jamais ingéré de substances interdites de façon délibérée

C’est un Lucian Bute émotif qui s’est adressé à la presse vendredi.
Photo Le Journal de Montréal, Ben Pelosse C’est un Lucian Bute émotif qui s’est adressé à la presse vendredi.

Coup d'oeil sur cet article

Lucian Bute est très ébranlé, mais ce n’est pas le résultat d’un coup de puissance d’un adversaire. Il cherche plutôt à savoir ce qui s’est passé dans les heures précédant son duel du 30 avril contre Badou Jack.

«Je traverse un moment très difficile, a lancé Bute lors d’un point de presse vendredi. Je n’ai jamais pensé qu’une telle situation pouvait m’arriver un jour.

«Je n’ai jamais pris de substances interdites en plus de 20 ans de carrière chez les amateurs ou les pros. La seule chose que j’ai prise, ce sont des suppléments pour aider à ma récupération. Pourquoi commencerais-je à me doper à l’âge de 36 ans?»

À mesure que les heures avancent, l’épais brouillard dans lequel il se trouvait jeudi soir commence à s’éclaircir peu à peu.

Bute a notamment fait plusieurs recherches sur l’ostarine et sur les effets qu’elle peut ­occasionner.

«J’ai aussi consulté un médecin et il m’a dit que c’est stupide et inutile de prendre un tel truc moins de 24 heures avant un combat, a raconté Bute. Ça ne t’aide pas à mieux performer. Ça ne sert à rien.»

Pas de coupable mais...

Bute aurait ingéré le produit dopant dans les heures après la pesée, à son insu. Il ne sait pas encore où, comment et quand c’est survenu. Par contre, il a informé que toutes ses boissons protéinées et ses vitamines sont concoctées et fournies par son préparateur physique ­Angel Heredia.

Bute n’est toutefois pas prêt à lui lancer la pierre et non plus à celui qui représentait Heredia à ses côtés lors des trois derniers combats, Daniel Ortega.

«Je ne blâme et je n’accuse personne pour ce qui arrive et je continue de faire confiance à mon équipe, a souligné Bute. D’ailleurs, il y a quelque chose de pas correct qui est arrivé pour que ce produit se retrouve dans mon corps.

«La seule chose que je sais, c’est que c’est involontaire.»

Victime de sa naïveté ?

Bute a toujours eu pleinement confiance dans les membres de son équipe, et c’est la même chose depuis qu’il a fait table rase après sa défaite contre Jean Pascal.

Au gymnase, il suit presque aveuglément ce que ses entraîneurs lui dictent. Est-ce qu’il a été trop naïf dans cette histoire?

«Si je réponds à cette question, je vais commencer à spéculer et à accuser des personnes, a-t-il indiqué. Ce n’est pas mon genre.

«On va attendre l’analyse de l’échantillon B afin d’en savoir plus. Je n’ai aucune idée pour le moment, mais je sais que le corps humain ne peut pas ­produire cette substance.»