/misc
Navigation

Nouvelle hausse de prix à la SAQ

Les augmentations varient entre 5 et 10 cents par bouteille.
Photo d'archives Les augmentations varient entre 5 et 10 cents par bouteille.

Coup d'oeil sur cet article

Avez-vous remarqué que depuis quelques jours, les bouteilles de vin coûtent plus cher à la Société des alcools du Québec (SAQ)?

Pour ceux que ça intéresse, la SAQ vient d’augmenter ses frais de contenant (pour la collecte sélective) pour ses bouteilles de vin et de spiritueux vendues dans ses magasins.

En juillet, elle fera de même avec les bouteilles de vin vendues dans les dépanneurs et les épiceries.

Résultat: les augmentations varient entre 5 et 10 cents par bouteille, a indiqué un porte-parole de la SAQ au Journal.

Vous ne le saviez pas? C’est normal puisque la SAQ refuse de dévoiler le prix exact collecté en frais de recyclage sur chaque bouteille vendue. La SAQ refuse également d’indiquer ces frais sur ses factures.

La SAQ ne veut pas préciser le montant qu’elle prélève de cette façon.

On sait toutefois qu’avant d’imposer des frais de majoration de 130 % visant à calculer le prix final de ses produits vendus dans ses magasins, la SAQ impose à ses fournisseurs un frais fixe de 8 cents par bouteille selon des documents internes obtenus par Le Journal.

Avant le 25 mai, ces frais étaient de 5 cents par bouteille. Depuis le 25 mai, la SAQ a fait bondir ces frais de récupération de 60 % (5 à 8 cents).

Pour expliquer cette hausse, la SAQ soutient que le système actuel de récupération du verre de ses produits coûte plus cher.

Les frais demandés par Éco Entreprise Québec à la SAQ, qui s’occupe du recyclage des bouteilles dans nos bacs bleus, sont passés de 10,4 millions $ l’an dernier à 14,8 millions $ cette année. Ces frais passeront à 17,5 millions $ l’an prochain selon la direction de la SAQ.

La majoration fait le travail

Or, en appliquant sa règle de majoration, la SAQ prévoit collecter en moyenne 16 cents en frais de récupération pour chaque bouteille écoulée dans ses magasins.

Avec ses 200 millions de bouteilles vendues annuellement, la SAQ récolte toute une cagnotte, soit largement plus que les 14,8 millions $ qu’Éco Entreprise Québec lui demandera cette année et l’année prochaine.

La SAQ sait très bien compter, on le sait. Elle recueillera plus de 32 millions $ en frais de récupération cette année auprès de ses clients qui ne sont pas au courant de la manœuvre.

Pas à dire, en ce qui a trait au manque de transparence, la SAQ bat des records. Et c’est très payant!

À SURVEILLER CETTE SEMAINE

Conférence de la ministre Anglade

La ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation, Dominique Anglade, prononce une conférence aujourd’hui devant le Conseil des relations internationales de Montréal. La ministre parlera des grands chantiers du gouvernement et des secteurs piliers de l’économie. La conférence débute à midi au Westin Montréal.

Des résultats attendus pour la Banque Nationale

Le dévoilement des résultats des grandes banques canadiennes se poursuit. Cette semaine, la Banque Scotia dévoilera ses plus récents bénéfices trimestriels demain alors que ceux de la Banque Nationale et de la Banque Laurentienne sont attendus le mercredi 1er juin.

Que fera Valeant ?

Le géant pharmaceutique québécois Valeant de Laval fera connaître mercredi ses résultats financiers. Valeant, dont le titre valait 298 $ il y a un an, a connu toutes sortes d’ennuis depuis. Le titre s’échange ces temps-ci autour des 37 $ à la Bourse de Toronto.