/news/politics
Navigation

Le voyage à Washington de Trudeau a coûté plus de 250 000$

La facture est dix fois plus élevée que prévu

US-JUSTICE-SCALIA-OBAMA-CANADA-POLITICS-DIPLOMACY
Photo d'archives, AFP Le premier ministre du Canada Justin Trudeau et sa femme Sophie Gregoire ont été reçu par le président américain Barack Obama et la première Dame Michelle à la Maison-Blanche en mars dernier.

Coup d'oeil sur cet article

Le voyage de Justin Trudeau à Washington a coûté au moins 250 000 $ aux contribuables, soit dix fois plus cher que les premières évaluations.

C’est ce que révèlent des documents déposés aux Communes, à la demande du NPD, et qui ont fait bondir l’opposition.

Le premier ministre avait été critiqué pour avoir pris part à ce voyage en présence d’une délégation de 44 personnes, incluant sa mère et ses beaux-parents au dîner d’État à Washington, ainsi que la présidente du Parti libéral du Canada et le responsable du financement.

Invitations personnelles

Il avait justifié la présence de ses proches par le fait qu’ils avaient personnellement été invités par le président Barack Obama.

Le bureau du premier ministre avait aussi précisé que les frais de déplacement de ses proches allaient être remboursés.

L’opposition est revenue à la charge, mardi aux Communes, accusant le gouvernement d’avoir manqué de transparence au sujet de ses dépenses.

«M. Trudeau a promis d’amener du vrai changement. Ce qu’on constate c’est qu’il est aussi cachottier que Stephen Harper lorsqu’il s’agit de la dépense de l’argent des contribuables», a pesté le chef sortant du NPD, Thomas Mulcair.

«Le nombre de personnes qui sont allées dans ce voyage-là sans la moindre explication plausible dépasse l’entendement», a-t-il ajouté.

Ministres sur la sellette

Les dépenses de deux autres ministres ont aussi suscité les critiques de l’opposition lors de la période de questions. Les conservateurs ont reproché au ministre des Finances, Bill Morneau, d’avoir dépensé 12 000 $ en frais de transport pour un voyage aller-retour à New York pour trois membres de son personnel.

Ils ont aussi pointé du doigt le ministre de l’Infrastructure, Amarjeet Sohi, qui a dépensé plus de 830 000 $ pour rénover ses bureaux.

Le ministre a pour sa part justifié le coût de ces travaux, faisant valoir que son ministère est nouveau puisqu’il était auparavant jumelé au ministère des Transports.

Nouveau bureau

«Alors nous emménageons dans un nouvel endroit, alors il s’agit d’un nouveau bureau pour un nouveau ministère», a-t-il soutenu.

«Il s’agit d’un bureau de base comme tout autre bureau (...). Il s’agit de rénovation d’un plancher existant qui était laissé vacant», a-t-il ajouté.