/finance
Navigation

Standard & Poor's modifie la cote de crédit du Québec

Standard & Poor's modifie la cote de crédit du Québec
AFP

Coup d'oeil sur cet article

L’agence de notation Standard & Poor's vient de réviser la cote de crédit du Québec en la faisant passer de stable à positive. La firme new-yorkaise estime que la situation budgétaire de la province s’améliore et que l’économie québécoise se porte bien.

En publiant son rapport, mercredi, Standard & Poor's a cependant maintenu sa cote à long terme à A+ et sa cote à court terme à A-1+. Chez Standard & Poor's, les notes se situant entre A- et A+ signifient Qualité moyenne supérieure. Les notes de haute qualité sont des AA et des AAA.

Cette révision des perspectives reflète la possibilité que la performance budgétaire du Québec pourrait continuer de s’améliorer, au cours des deux prochaines années. En marge de sa mise à jour de la cote de crédit de la province de Québec, Standard & Poor's a aussi confirmé son A+ sur la cote de crédit de la dette non garantie d’Hydro-Québec.

Standard & Poor's a souligné dans son rapport que le gouvernement du Québec a complété son exercice financier 2015-2016, terminé le 31 mars dernier, avec un équilibre budgétaire, après sept ans d'efforts pour éliminer les déficits.

«Une excellente nouvelle pour le Québec»

«Depuis notre arrivée au pouvoir, en avril 2014, nous avons rétabli une saine gestion des finances publiques et réduit le fardeau de la dette. Nous avons réalisé notre engagement, a déclaré le ministre des Finances, Carlos Leitão. C'est une excellente nouvelle pour le Québec et pour tous les Québécois.»

La révision des perspectives reflète la possibilité que le Québec peut soutenir les faibles taux de croissance des dépenses consolidées qu'il a atteints précédemment en effaçant son déficit budgétaire. Selon Standard & Poor's, cette situation permettra d’abaisser le poids de la dette pendant les prochaines années.

«La décision de S&P est une incitation à poursuivre notre travail en matière de développement économique et de gestion responsable des finances publiques, a ajouté M. Leitão. D'ailleurs, la solidité économique et financière soulignée par S&P va venir renforcer la confiance des entreprises et accélérer les investissements privés.»

Le rapport soutient qu’en raison des perspectives positives actuelles, le Québec a au moins une chance sur trois de voir sa note de crédit haussé d'un cran dans les 12 à 24 prochains mois.

Cinq grandes agences de notation fixent une note de crédit pour le Québec. Il s’agit de Standard & Poor's, Fitch, DBRS, Moody's et la Japan Credit Rating Agency.