/weekend
Navigation

10 concerts à surveiller

Coup d'oeil sur cet article

Chaque année, la programmation des FrancoFolies nous présente un joli mélange de valeurs sûres et de découvertes. À quelques jours de la 28e édition, qui se déroulera du 9 au 18 juin, Le Journal a demandé au grand manitou de la programmation, Laurent Saulnier, de faire dix suggestions.

 

Les valeurs sûres

 

Gainsbourg symphonique

Photo courtoisie

«C’est un show qu’on a créé et qui va tourner dans le monde après. Ça faisait longtemps que Simon Leclerc, de l’OSM, voulait faire ce concert-là. On s’est dit qu’avec le 25e anniversaire du décès de Gainsbourg, c’était le bon moment pour ça. Ça ne pouvait pas se faire ailleurs qu’aux Francos!»

♦ Le spectacle Gainsbourg symphonique aura lieu les 10 et 11 juin, à 20 h, à la Maison symphonique. Arthur H et l’OSM, sous la direction de Simon Leclerc, interpréteront L’histoire de Melody Nelson. Jane Birkin et l’OSM feront le meilleur de Gainsbourg.

Groovy Aardvark

Photo courtoisie

«Ça fait des années que j’achale Vincent (Peake) pour qu’il fasse les Francos. Il a dit oui cette fois-ci, en me mentionnant qu’en 2016, c’était les 30 ans du band et aussi les 20 ans de l’album Vaccum­­. Dans la première partie du spectacle, le groupe fera l’intégrale de Vacuum­­. Et la deuxième partie s’appellera «Grands succès, surprises et autres Groovy Aardvarkitudes». (rires) Il va y avoir énormément d’invités sur ce show-là. Ce sera un minimum de 2 h 30 de spectacle. Aussi, le groupe demande aux gens de s’habiller en bleu!»

♦ Groovy Aardvark montera sur la scène du Métropolis le 18 juin à 21 h.

Pierre Lapointe et La Forêt des Mal-aimés

Photo courtoisie

«C’était une idée de Pierre, bien sûr. Il va refaire de façon identique le concert de la tournée des Mal-aimés. Depuis quelques années, c’est la mode de refaire des disques, mais c’est assez rare que des artistes refassent des spectacles de tournée. Dans ce spectacle-là, il n’y aura pas de chansons que Pierre a enregistrées après La forêt des mal-aimés. On s’est aussi dit rapidement que ce spectacle-là devait se faire dehors, pour rejoindre le plus de gens possible.»

♦ Le Grand événement Bell, avec Pierre Lapointe, aura lieu le 11 juin, à 21 h, sur la Scène Bell. Gratuit.

Le spectacle d’ouverture hip-hop

«La première fois qu’on a parlé de ce show-là, on voulait le faire au Métropolis, l’an dernier. Pour de multiples raisons, ça n’a pas fonctionné. C’est Vlooper, un des gars d’Alaclair, qui m’en a reparlé au party de l’ADISQ. C’est donc grâce à lui que ce show-là va avoir lieu. L’idée est de faire le plus gros show de hip-hop québécois qui ait jamais eu lieu avec des bands.»

Que répond-il aux gens qui disent que des groupes «franglais» ne devraient pas jouer aux FrancoFolies? «Demande à n’importe qui si les Dead Obies sont un groupe anglo ou franco. Tout le monde va dire franco. Oui, ils s’amusent à mélanger les deux genres. Mais c’est la recherche du punch. Des fois, la rime qui tue, elle est en anglais. S’ils pouvaient chanter en espagnol, je suis sûr qu’ils le feraient. Pour moi, c’est un faux débat.»

♦ L’événement d’ouverture Ford, avec Brown, Dead Obies, Loud Lary Ajust et Alaclair Ensemble, aura lieu le 9 juin, dès 18 h, sur la Scène Ford. Gratuit.

Alain Souchon et Laurent Voulzy

Photo courtoisie

«Quand l’album est sorti l’an dernier, on voulait déjà les présenter. Mais on nous avait dit que la tournée de festivals se ferait en 2016. On est très contents de les avoir. Ça fait au moins 150 ans que Souchon n’est pas passé à Montréal (rires). Et Voulzy se fait rare aussi. Ils ont presque 40 ans d’écriture ensemble. Ce sera un petit événement en soi de recevoir du monde de cette stature-là.»

♦ Alain Souchon et Laurent Voulzy se produiront le 12 juin, à 20 h, à la salle Wilfrid-Pelletier.

 

Les découvertes

 

Galaxie avec Marie-Pierre Arthur

Photo courtoisie

«Bien sûr, on est d’accord avec le fait que Galaxie et Marie-Pierre Arthur ne sont pas des découvertes. Mais leur spectacle sera unique. On retrouvera les deux groupes ensemble sur scène, en full band, pendant 90 minutes. Toutes les chansons ont été réarrangées pour que tout le monde joue le plus souvent possible. C’était mon idée de faire ce show-là. J’ai eu le flash quand j’ai su que Marie-Pierre et Olivier (Langevin, leader de Galaxie) avaient étudié ensemble au cégep Saint-Laurent. Après les avoir appelés, ils ont tous les deux accepté. Ils voulaient relever ce défi-là.»

Photo courtoisie

♦ Le spectacle de Galaxie et Marie-Pierre Arthur se déroulera le 17 juin, 21 h, sur la Scène Bell. Gratuit.

Vianney

Photo courtoisie

«Dans un genre complètement différent, mais français aussi. Vianney a sorti son premier album en France il y a presque deux ans. Il a reçu la Victoire de la musique pour l’artiste interprète de l’année. Il est seul sur scène, à la guitare. Il y a quelque chose d’étonnant, car même s’il est seul, il réussit vraiment à aller chercher le monde. Quand je l’ai vu, il avait fait une reprise de Gilbert­­ Bécaud et une de Rihanna.»

♦ Vianney jouera les 14 juin (20 h, Scène­­ Loto-Québec) et 15 juin (19 h, Scène SiriusXM). Gratuit.

Hamza

Photo courtoisie

«C’est un producteur, chanteur, un peu rappeur. C’est très musique urbaine. Ce à quoi ça peut faire penser le plus, c’est peut-être l’album 808s and Heartbreak, de Kanye West. Il y a plein d’auto-tune. C’est assez minimal comme musique. C’est vraiment hot. J’ai mis son concert extérieur à 23 h parce que les paroles sont un peu... salaces (rires).»

♦ Hamza se produira les 14 et 15 juin, à 23 h, sur la Scène La Presse+. Gratuit.

MHD

Photo courtoisie

«Il est français. Ça va être la folie furieuse. Ce gars-là décrit son genre musical comme de l’afro-trap. C’est en train de devenir un vrai phénomène en France. Son album est sorti le 15 avril. Il a publié ensuite un petit message pour saluer les Québécois. En un week-end, il a eu 25 000 visionnements. Je ne pensais pas que le phénomène était rendu aussi chez nous. Honnêtement, avoir su, on l’aurait mis en salle et on aurait essayé de vendre des billets avec lui!»

♦ MHD jouera les 16 juin (21 h) et 17 juin (23 h) sur la scène La Presse+. Gratuit.

Tide School Présente

Photo courtoisie

«On fait deux représentations sous le titre de Tide School présente. Tide School, c’est Arthur Comeau, qui était le beatmaker de Radio Radio. Il est retourné vivre au Nouveau-Brunswick il y a deux ou trois ans. Il continue à faire de la musique là-bas. Le spectacle est séparé en deux parties. À 21 h, Arthur va présenter trois ou quatre nouveaux rappeurs acadiens. À 23 h, c’est la reformation de Jacobus et Maleco, qui est un peu l’ancêtre de Radio Radio. Ce sera deux heures de hip-hop acadien.»

♦ Le spectacle Tide School présente aura lieu le 11 juin (Back sur la graisse, 21 h, Jacobus et Maleco, 23 h) sur la Scène La Presse+. Gratuit.