/lifestyle/books
Navigation

Mystérieuse fraternité satanique

L’auteur saguenéen Yves Bergeron présente son premier grand roman Les émules de Judas.
photo courtoisie L’auteur saguenéen Yves Bergeron présente son premier grand roman Les émules de Judas.

Coup d'oeil sur cet article

Un auteur saguenéen vient de créer un premier roman-choc intitulé Les émules de Judas, qui met en cause une horde d’assassins au service du Vatican!

Le surprenant ouvrage tire son origine du côté sombre d’Alexandre VI considéré comme «le pape le plus corrompu de l’histoire de la chrétienté».

«Personne ne le savait alors mais son pontificat laisserait un malaise encore très vif des siècles après sa mort», écrit l’auteur Yves Bergeron, expert en criminologie, qui œuvre maintenant comme intervenant clinicien, principalement dans des maisons de transition au Saguenay.

L’auteur qui impressionne par une plume alerte, créative, et articulée signe son premier roman.

La tradition du mal

L’éditeur Première chance lui a permis de réaliser son rêve de publier Les émules de Judas, qui met en cause un Vatican animé par des êtres diaboliques qui entretiennent la tradition du mal. S’appuyant sur le cas d’Alexandre VI, Yves Bergeron présente ses Émules de Judas réunis dans une mystérieuse fraternité satanique.

«On se retrouve en présence d’êtres diaboliques qui font faire le mal par les autres pour se protéger de la justice et de l’opinion publique un peu à la façon des sectes», explique en entrevue l’auteur, en dénonçant ce genre de manipulation.

Les Chasseurs

Ses émules de Judas, il les appelle les Iscariotes. Le successeur pontifical d’Alexandre VI, soucieux de préserver l’image de l’église, se chargera de les traquer en créant la confrérie des Chasseurs.

Voici que l’action décolle brusquement du début du 16e siècle pour se transporter comme par magie en 2016. L’horreur ne s’est pas estompée avec le temps. Un prêtre Chasseur, Mathieu Harrisson, opérant en Europe depuis 15 ans, est dépêché à Montréal pour enquêter sur les activités d’un Iscariote.

À la demande d’Interpol, Ellen Corin, sergent à la GRC, a le mandat d’arrêter ce prêtre aux activités jugées nuisible. S’ensuivra un véritable bras de fer entre les forces de l’ordre et celles du mal. «Tous deux devront faire face à des épreuves...» souligne l’auteur. Ce dernier avance avec humilité que le sujet pourrait inspirer une télésérie ou un film.

Yves Bergeron a déjà en tête son prochain roman où il ramènera sa même enquêteuse de la GRC dans un contexte très différent, cette fois à saveur musulmane.


Le roman Les émules de Judas est maintenant disponible à la librairie Les bouquinistes de Chicoutimi et au www.yvesbergeron.ca.

L’auteur saguenéen Yves Bergeron présente son premier grand roman Les émules de Judas.
Photo courtoisie