/entertainment/shows
Navigation

Nanette Workman a toujours le feu sacré

La chanteuse infatigable se produira samedi soir à La scène Lebourgneuf

QMI_qmi_1402132103005
PHOTO SÉBASTIEN ST-JEAN / AGENCE QMI Nanette réserve la surprise d’un nouvel album avec plusieurs titres en français!

Coup d'oeil sur cet article

Plus que jamais, Nanette Workman carbure aux folles aventures, d’une scène à l’autre. Mais aussi au bonheur de produire un prochain album, avec des titres en français.

Toujours aussi pétillante et authentique dans sa veste à carreaux, la chanteuse continue de mordre dans la vie à pleines dents. «Sur une scène, j’ai encore plus de fun qu’avant, surtout lorsqu’il s’agit d’un endroit intime comme La Scène Lebourgneuf», nous dit la chanteuse qui s’y produira ce samedi avec ses trois musiciens.

«Ça va être un vrai party», lance l’interprète, qui enfilera ses plus grands succès, de Lady Marmalade à Call Girl en passant par Danser danser, en plus de faire honneur à son dernier album Just Gettin’Started, sorti il y a quatre ans.

Elle entraînera son public dans un voyage dans le temps en puisant dans la vingtaine d’albums qu’elle a produits depuis 1967.

Créer chaque jour

«Plus que jamais, j’ai le goût de faire seulement les choses que j’aime; faut qu’un projet m’allume, sinon je n’embarque pas», insiste celle qui n’entrevoit pas de retraite, pas même à moyen terme. «La retraite? I don’t care. Je ne me vois vraiment pas arrêter. Pour faire quoi? J’ai besoin de me sentir proactive et créative. Chaque jour, j’ai besoin de créer, même si c’est dans mon jardin entourée de mes animaux...»

Il lui arrive même de se lever très tôt et de composer au piano. «Qu’est-ce que je crée? Des chansons... mes chansons. J’en ai glissé plusieurs dans mes derniers albums, mais les gens ne s’en sont pas aperçus», ajoute-t-elle avec un sourire.

Mick Jagger

Nanette a besoin de bouger. «Regardez Denise Filiatrault; elle n’arrête pas à 85 ans. Et je la comprends», précise Nanette, qui se fait discrète sur son âge, se limitant à dire, en riant, «je suis quand même plus jeune que Mick Jagger».

Celle qui a déjà été choriste pour les Rolling Stones et Johnny Hallyday ajoute: «L’avantage d’avoir mon âge, c’est qu’on peut avoir ben du fun sur scène sans avoir peur d’être jugée». Nanette ne prévoit pas de suite à sa biographie Rock’n Romance, parue en 2008.

Avec une chorale

D’une scène à l’autre, Nanette se retrouvera sur celle du Palais Montcalm, le 27 août, au cours d’une nouvelle grande aventure, cette fois avec big band et chorale. Avec cet imposant entourage, ses succès prendront alors de toutes nouvelles couleurs.

D’un projet à l’autre, Nanette envisage de lancer d’ici un an un nouvel album, avec cette particularité qu’il comprendra au moins la moitié de chansons en français, ce qu’elle n’a pas fait depuis 20 ans. «Je me sens prête pour ça», dit l’interprète de souche américaine qui fera appel à plusieurs paroliers québécois pour lui écrire des textes «qui me collent à la peau».