/lifestyle/tourism
Navigation

Le Saguenay-Lac-Saint-Jean débarque à Québec

Le restaurant Là Là, un concept unique dans la capitale, ouvrira ses portes le 21 juin prochain

Jonathan Jobin, Sylvain Lortie, Alexandre et Vincent Jobin (qui complètent le trio de frères) et Alexandre Gagnon forment la bande derrière le restaurant Là Là Saguenay-Lac-Saint-Jean, qui ouvrira le 21 juin sur la rue Saint-Paul, à Québec, à proximité de la gare du Palais.
Photo Le Journal de Québec, Jean-François Desgagnés Jonathan Jobin, Sylvain Lortie, Alexandre et Vincent Jobin (qui complètent le trio de frères) et Alexandre Gagnon forment la bande derrière le restaurant Là Là Saguenay-Lac-Saint-Jean, qui ouvrira le 21 juin sur la rue Saint-Paul, à Québec, à proximité de la gare du Palais.

Coup d'oeil sur cet article

Se retrouver comme au Saguenay-Lac-Saint-Jean en plein cœur du Vieux-Port de Québec, ce sera possible dès le 21 juin, alors que le restaurant Là Là – bien prononcer avec l’accent! – ouvrira grand ses portes sur la rue Saint-Paul.

Au-delà du menu typiquement jeannois, on promet une expérience festive «comme dans le temps», au tournant du 20e siècle.

«On va être ben d’adon pis on va faire simple!», résume joliment l’un des instigateurs du projet, Alexandre Gagnon, un jeune entrepreneur aux racines jeannoises, qui s’est lancé dans l’aventure avec les copropriétaires de L’Équilibre Traiteur.

C’est d’ailleurs dans le local du 303, rue Saint-Paul, qui abritait la boutique de L’Équilibre – le traiteur est toujours actif à partir de ses locaux de Limoilou –, que le restaurant d’une cinquantaine de places au concept unique à Québec verra le jour.

«Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, c’est un peuple aimable et accueillant, qui prend le premier sur le bord pis qui l’inclut dans sa famille. Donc ça va être ça : une cuisine conviviale, où on vient pour triper et se sentir chez soi. Ce ne sera pas des clients, mais des membres de ma famille que je vais recevoir!», lance le restaurateur.

Une expérience «gourmande et immersive»

Le Là Là plongera les convives au «Royaume» il y a 100 ans. «On amène le concept vers la fin des années 1800 et le début des années 1900 », évoque Alexandre Gagnon.

Une salle à manger enveloppée de pierres et de bois, des éléments de décor antiques distincts à la région, une collection de vaisselle faite à la main, en grès : chaque détail est pensé pour faire vivre une expérience «immersive», «conviviale» et surtout, «sans prétention».

D’ailleurs, les serveurs, qui proviendront tant de Chicoutimi, de Dolbeau-Mistassini que de Roberval, seront invités à être bien fiers de leur légendaire accent.

Et l’expérience se poursuivra dans les assiettes, au grand plaisir des locaux comme des touristes. Sur les tables, l’abondance – à des prix accessibles, assure-t-on – sera au rendez-vous, en passant par la soupe aux gourganes, la tarte aux bleuets et la fameuse tourtière. «On va servir aux tables avec de gros chaudrons massifs de nourriture», souligne Alexandre Gagnon.

Il sera aussi possible de se régaler assis à l’imposant bar en bois massif du Là Là.

Grosse bière et Red Champagne

En plus de bières brassées dans la région, la bonne vieille «grosse bière tablette» sera aussi offerte, tout comme le Red Champagne, cette boisson gazeuse créée de l’autre côté du «Parc» à la fin des années 30.

La bande du Là Là s’est d’ailleurs inspirée de celle-ci pour créer l’unique poutine «sauce au Red Champagne».

Les groupes seront par ailleurs les bienvenus à la tablée de 12 personnes «La grande traversée», qui proposera un menu thématique gourmand, «avec par exemple un cochon entier sur la table et plein de condiments», soulève l’un des propriétaires, Sylvain Lortie.

Le restaurant, en pleine période d’embauche, prend déjà les réservations, à un numéro somme toute assez facile à mémoriser... le 704-làlà!

Un avant-goût du Là Là...

Au menu, des classiques

  • Tourtière
  • Soupe aux gourganes
  • Tarte aux bleuets...

À boire

  • Bières de microbrasseries du coin
  • «Grosse bière tablette»
  • Boisson gazeuse Red Champagne...