/entertainment/comedy
Navigation

Patrice L’Écuyer en met plein la vue

Patrice L’Écuyer a animé de main de maître son gala ComediHa! en concluant avec un «french kiss»

Coup d'oeil sur cet article

Coup d’éclat au troisième gala ComediHa!, samedi soir, au Grand Théâtre de Québec, quand l’animateur Patrice L’Écuyer et son invité Jean-François Mercier ont conclu leur numéro en duo par un... «french» à pleine gueule !

Voilà un moment-choc qui a laissé le public bouche bée. La foule a répondu par un rire assorti d’un malaise, placée devant l’évidence que l’humour venait d’atteindre de nouvelles limites devant le geste quand même gratuit.

Les deux hommes ne se sont pas limités à un simple baiser sur la bouche, mais à un véritable «french kiss» passionné!

« Tout était prévu... Moi, ça ne m’a pas embarrassé, mais Patrice oui, je crois » – Jean-François Mercier

Les instants précédents, L’Écuyer s’était efforcé de trouver une blonde à son «Gros cave» d’invité, allant même jusqu’à joindre au téléphone la comédienne Guylaine Tremblay, qui a répondu à l’invitation en raccrochant.

Sa réaction

En entrevue après le numéro qui venait clore la première partie du gala, Jean-François Mercier n’est pas du tout paru embarrassé par ce qu’il venait de vivre. «Tout était prévu... Moi, ça ne m’a pas embarrassé, mais Patrice oui, je crois», disait-il, ajoutant, en riant: «C’est le plus beau jour de ma vie.»

Il faut dire que folie et magie étaient au rendez à ce troisième gala destiné au petit écran.

Patrice L’Écuyer a lâché son fou du début à la fin en jouant la carte de l’autodérision. En ouverture, il s’est dressé en Patrice Le Magnifique dans le rôle du magicien qui fait disparaître son assistante. Le populaire animateur de télé y est allé de son coming out en déclarant avec émotion: «Moi aussi, j’aimerais ça jouer dans un quiz.» Il se fera sexy, mais avec retenue.

Du hockey à Québec

Par la suite, le jeune humoriste Neev est venu réclamer le retour d’une équipe de la Ligue nationale de hockey à Québec, «juste pour faire revivre le Vendredi saint...» Plus tard, Didier Lambert a été accueilli comme la révélation de la soirée en traitant follement de la vieillesse.

De son côté, le vétéran François Léveillée a fait rire son jeune auditoire en racontant une journée «occupée» dans la vie d’un retraité. Commentant la dernière saison du Canadien, il a dit: «Québec veut une équipe de hockey, Montréal aussi.»

Les surprises ont continué de s’enchaîner avec l’apparition cette fois de Mario Tessier dans la peau de Raymond – un pendant du Gérard de Cruising Bar –, dont le côté macho a fait dire à Patrice L’Écuyer qu’il pourrait faire un président du comité olympique.


On a finalement appris que le show mystère du ComediHa!, présenté dimanche soir à 22 h à l’Impérial Bell, mettra en vedette Mario Tessier.