/sports/hockey
Navigation

La LNH «se tire dans le pied» en boudant Québec affirme Thomas Mulcair

Le chef néo-démocrate Thomas Mulcair.
MATTHEW USHERWOOD/AGENCE QMI Le chef néo-démocrate Thomas Mulcair.

Coup d'oeil sur cet article

La Ligue nationale de hockey (LNH) «se tire dans le pied» en choisissant Las Vegas pour une équipe d’expansion plutôt que Québec, affirme Thomas Mulcair.

«Je suis très déçu, je partage la déception des gens à Québec», s’est exclamé le chef du NPD mardi.

«Honnêtement, donner une équipe à Las Vegas, il y a combien de joueurs de hockey à Las Vegas ? On se comprend-là ! La ville de Québec est une ville de hockey, avec des vrais amateurs et je pense que la Ligue nationale est en train de se tirer dans le pied en omettant de donner une équipe à Québec pour la donner plutôt à Las Vegas», a-t-il poursuivi.

M. Mulcair dit avoir «toujours été un fan des Nordiques», même s’il a déjà avoué dans une entrevue en rafale au Huffington Post, durant la campagne électorale 2015, que les Canadiens de Montréal est son équipe préférée.

«J’espère sincèrement que la ville de Québec va avoir son équipe de la LNH bientôt», a ajouté le chef néo-démocrate.

Le député conservateur Louis-Saint-Laurent, Gérard Deltell, a aussi accueilli la nouvelle avec déception.

«Personnellement, je vous dirais que ça me déçoit comme amateur de hockey, comme gars de Québec, comme partisan invétéré des Nordiques que j’ai été, que je suis et que je serai toujours», a-t-il déclaré.

«Maintenant, la décision appartient à la Ligue nationale. Peut-être qu’un jour ils comprendront que c’est une riche idée d’avoir des équipes de hockey dans le Nord et pas juste dans le Sud», a ajouté M. Deltell.

Pour sa part, le député de Québec et ministre libéral fédéral, Jean-Yves Duclos, ne jette pas l’éponge.

«L’espoir et le travail acharné donnent souvent les résultats qu’on souhaite. Évidemment, il y a des gens beaucoup mieux placés que moi pour savoir à quel moment tout cela devrait progresser», a-t-il soutenu.

La ministre des Sports, Carla Qualtrough, abonde dans le même sens et souhaite voir plus d’équipes canadiennes de la LNH à l’avenir.

«Nous devons continuer à travailler. Les partisans de Québec sont incroyables et veulent vraiment cette équipe et veulent vraiment une autre équipe canadienne. Mais nous devons continuer de travailler pour faire grandir cette industrie pour avoir plus d’équipes de la LNH au Canada et je suis contente de faire tout ce que je peux pour aider», a-t-elle lancé.