/news/green
Navigation

11 choses à savoir sur les fourmis charpentières

11 choses à savoir sur les fourmis charpentières

Coup d'oeil sur cet article

 Horreur! Votre maison ou votre galerie est prise d’assaut par de petites bêtes noires affamées. Faudra-t-il tout démolir? Déménager? Fumiger?  

 Avant de paniquer, voici 11 choses à savoir sur les fourmis charpentières: 

 1. Ces fourmis s’aventurent à l’extérieur de leur colonie pour se reproduire durant le printemps. Les mâles meurent peu après l’accouplement, mais c’est la présence des femelles qu’il faut redouter. En effet, les futures reines partent à la recherche d’un site idéal pour établir une nouvelle colonie. 

 2. Il existe entre deux et cinq espèces de fourmis charpentières au Québec. Celles-ci sont noires avec le milieu du corps marron. Elles sont plus grosses que les fourmis traditionnelles et peuvent mesurer entre 8 et 20 millimètres de longueur. 

 3. Contrairement à la croyance populaire, ces fourmis creusent des tunnels pour y habiter, mais ne mangent pas le bois. Attention, les trous d’air qu’elles laissent partout peuvent affaiblir et même complètement détruire la charpente d’une maison. 

 4. Elles se nichent surtout dans le bois humide ou en décomposition. Elles peuvent donc s’installer dans les poteaux de téléphone, les piquets de clôture, les galeries, le bois de chauffage entreposé dehors, etc. Il faut être particulièrement vigilant lorsque le bois est en contact direct avec le sol. 

11 choses à savoir sur les fourmis charpentières
Photo Fotolia

 5. À l’extérieur, la présence de fourmis charpentières est normale, voire même souhaitable. En effet, ces fourmis sont des prédatrices qui peuvent éliminer des insectes indésirables (au moins un point positif...) 

 6. La présence de quelques fourmis charpentières dans la maison ne doit pas vous faire paniquer sur le champ. Elles peuvent y être simplement de passage, pour chercher à s’alimenter. Par contre, si vous en voyez régulièrement, surtout en plein hiver, cela peut être signe qu’une colonie se cache quelque part... 

11 choses à savoir sur les fourmis charpentières
Illustration fotolia

 7. Dans la maison, il faut surveiller tout particulièrement les endroits humides: les fonds d’armoires, derrière le lave-vaisselle, sur les rebords de fenêtres, etc. 

 8. Les fourmis sortent souvent des murs par des joints de cadrage, par des petites fissures... ou même par la hotte du four. Soyez à l’affut. 

 9. Si vous repérez la présence récurrente de sciure de bois, agglutinée en «petit tas», il s’agit des résidus laissés par la confection des tunnels. Nous avons le malheur de vous annoncer que c’est ainsi que les ouvrières signent leur crime! 

 10. Pour se débarrasser des fourmis charpentières, pas le choix, il faut éliminer la reine, et donc trouver le nid principal. Pour ce faire, si vous avez la patience d’essayer seul, il existe quelques trucs ici. 

 Si l’infestation est hors de contrôle, évidemment, n’hésitez pas à contacter un exterminateur professionnel. 

 11. Il y a plusieurs gestes préventifs à poser pour prévenir les invasions de fourmis: ne pas garder de bois pourri ou infesté, évidemment, couper les branches d’arbre qui touchent à votre maison, etc. Pour une liste complète, c’est ici.