/misc
Navigation

Québec devra attendre

Coup d'oeil sur cet article

Tout porte à croire que mercredi, Las Vegas se verra octroyer une équipe d’expansion par la LNH pendant que Québec devra encore une fois passer son tour et attendre. Depuis deux mois, toutes les informations, toutes les rumeurs un tant soit peu fondées qui émanent de partout en Amérique pointent dans cette direction. Oui, je sais, c’est décevant.

Que Las Vegas obtienne une équipe, ça se défend. Avec une population dépassant deux millions de personnes, Vegas est le plus gros marché en Amérique où il n’y a pas d’équipe de sport professionnelle. C’est un marché de l’Ouest, ce que recherche la LNH. Même la NFL s’intéresse à ce marché. C’est une ville où il y a beaucoup d’argent, de visiteurs et d’action. La LNH a été séduite, parfait. Mais que Québec n’obtienne pas son équipe en même temps, alors que seulement deux villes ont postulé pour obtenir une concession, ça relève de l’incroyable.

Le sort de Québec

J’ai bien hâte d’entendre Gary Bettman expliquer comment les gouverneurs ont pu ignorer la candidature de Québec. Si Québec n’obtient pas une équipe mercredi, il faut espérer qu’au moins notre candidature aura suffisamment impressionné pour que le commissaire nous promette que Québec sera la prochaine ville à faire son entrée dans la LNH, soit par expansion, soit par déménagement dans le futur. Si au moins le sort de Québec était scellé pour l’avenir, la pilule serait plus facile à avaler.

Tout était en place

Les planètes étaient pourtant parfaitement alignées pour Québec. Avec Régis Labeaume, la ville a un maire proactif qui a livré un édifice de calibre de la LNH. Le maire a ensuite confié les clés de son amphithéâtre à Québecor, une entreprise déterminée à obtenir une équipe de la LNH. Quand la ligue a ouvert son processus d’expansion et que seulement deux villes se sont montrées intéressées, je pensais sincèrement que tout était réglé.

Beaucoup de gens croient que Québecor n’est pas si déçue de ne pas obtenir une équipe d’expansion, car on miserait davantage sur un déménagement à venir. Les rumeurs concernant les Hurricanes de la Caroline continuent d’alimenter l’espoir des partisans même si le propriétaire a répété au moins trois fois qu’il ne déménagerait pas son équipe à Québec. La dernière fois, il l’a même juré.

Oui, Peter Karmanos pourrait changer d’idée au cours des prochaines années, et plusieurs pensent que Québecor pourrait acheter cette équipe pour moins que les 500 millions de dollars US que coûte une équipe d’expansion. En ce sens, l’attente aurait donc un sens financièrement. Mais Gary Bettman laissera-t-il vraiment dans le futur une équipe être vendue sous la barre des 500 millions? Lui qui met tant d’efforts pour faire grimper le prix des équipes dans la LNH? Peut-être, on verra bien.

Franchement, il serait beaucoup plus simple d’obtenir une équipe d’expansion dès mercredi. Mais, oui, je sais, Bryan Mulroney, qui pilote le dossier LNH chez Québecor, a dit et répété ces dernières semaines que la LNH à Québec, ce n’était pas pour demain. Mais il y a encore une toute petite partie de moi qui espère que ce sera pour mercredi.