/entertainment/comedy
Navigation

De chaudes retrouvailles!

Corey Hart a offert une performance explosive dans le cadre du festival ComediHa!

À en juger par l’accueil reçu au parc de la Francophonie, il est facile de prévoir un retour pour Corey Hart, qui n’a rien perdu de son charme et de son énergie !
Photo Annie T. Roussel À en juger par l’accueil reçu au parc de la Francophonie, il est facile de prévoir un retour pour Corey Hart, qui n’a rien perdu de son charme et de son énergie !

Coup d'oeil sur cet article

Enchaînant les surprises chacune farcie d’une belle émotion, Corey Hart a favorisé de chaudes retrouvailles, samedi soir, au parc de la Francophonie, qui ne devraient pas rester sans lendemain !

Quelle superbe prime offerte en fermeture aux détenteurs de lunettes jaunes du festival d’humour ComediHa! Deux ans après avoir raccroché ses lunettes au Centre Bell, Corey Hart est réapparu dans une forme explosive avec une nouvelle version de Sunglasses at Night!

A 54 ans, le Montréalais qui a conservé son air de gamin et cette voix chaude, a fait le bonheur de ses fans en les entraînant dans un voyage dans le temps farci de succès qui n’ont pas pris un poil blanc!

De retour à Québec après 20 ans d’absence, le Montréalais établi aux Bahamas a ouvert la soirée, par un temps idéal, avec sa version de L’hymne à l’amour, la même servie deux jours plus tôt tout juste à côté sur les plaines à l’occasion du spectacle de la Fête nationale.

Boy in the Box

Corey Hart a ensuite mis le feu aux poudres avec le vieux classique américain Sweet Home Alabama, qu’il enchaînera avec son succès Boy in the Box. Puis, il a retrouvé tout son sérieux en parlant avec émotion de son jeune neveu qui s’est suicidé dernièrement et à qui il a dédié la touchante Crier à tout bas, de Cœur de Pirate.

Julie Masse

Et voilà que s’élèvera la clameur de la foule sur les premières notes de Là-bas, avec l’apparition de Julie Masse. Le couple est beau à voir. «Ça fait 22 ans... et dire qu’au début on nous disait que ça ne marcherait pas», a lancé avec fierté le père de quatre enfants.

En reprenant son succès C’est Zéro – qu’elle n’avait pas chanté depuis 25 ans –, Julie Masse imposait toujours sa voix exceptionnelle qui soulève les cris.

Les surprises se sont poursuivies cette fois avec la tendre ballade Everything in My Heart interprétée par la foule. «Vous allez me faire pleurer...» leur a lancé un Corey visiblement ému.

Après avoir offert une version acoustique du Maggie May de Rod Stewart, Corey Hart a enflammé son public avec Never Surrender, suivi d’une version électrisante de J’entends frapper, de Pagliaro, puis il a déclenché la fracassante Sunglasses at Night en portant les lunettes jaunes de circonstance. Avant de partir, il a finalement accueilli son protégé Jonathan Roy et sa nouvelle chanson Daniella Denmark, jusqu’à la vibrante finale sur l’air de One de U2!

Les Denis Drolet ont ouvert la soirée du ComediHa!, qui n’a pas été immortalisée par les caméras de télévision.