/world/middleeast
Navigation

Un rapport presse Israël de cesser sa colonisation

Coup d'oeil sur cet article

Nations unies | Un haut responsable de l’ONU a dévoilé jeudi au Conseil de sécurité les conclusions du rapport très attendu du Quartette sur le Proche-Orient, qui presse Israël de cesser sa colonisation et les Palestiniens de refréner la violence.

Le Quartette comprend les États-Unis, la Russie, l’Union européenne et l’ONU. Le rapport demande à Israël de cesser «d’urgence» sa politique de colonisation en Cisjordanie, a indiqué l’envoyé spécial de l’ONU au Proche-Orient, Nickolay Mladenov.

Recommandations

Le Quartette dénonce aussi du côté palestinien «la violence, le terrorisme et l’incitation à la violence» ainsi que «le manque de contrôle de l’Autorité palestinienne sur Gaza», aux mains du Hamas, a-t-il indiqué. «Ces tendances négatives peuvent et doivent être inversées d’urgence» car elles «minent gravement les chances de paix», a poursuivi M. Mladenov.

Dans tous ces domaines, le rapport adresse des «recommandations» aux deux camps afin de «faire progresser sur le terrain la solution à deux États», c’est-à-dire Israël et un État palestinien coexistant pacifiquement.

« Signal d’alarme »

«Mais soyons clairs sur un point également, a-t-il ajouté, un accord sur le statut permanent [des territoires palestiniens] mettant fin au conflit ne pourra être réalisé que par des négociations directes et bilatérales [entre Israéliens et Palestiniens], dont l’issue ne peut pas être déterminée d’avance par des mesures unilatérales qui ne seraient pas reconnues par la communauté internationale».

M. Mladenov s’exprimait avant des consultations à huis clos avec le Conseil où il devait détailler les conclusions du rapport, qui pourrait être divulgué in extenso aujourd’hui.

Il a demandé que le Conseil entérine alors le rapport «et soutienne les efforts du Quartette».

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions