/misc
Navigation

Il a sauvé 3 vies au péril de la sienne

Il est allé au secours de gens tombés au fond d’une profonde crevasse

Michel Tremblay et son fils ont secouru trois personnes dont le véhicule avait plongé dans une crevasse, le soir du déluge. Il est descendu dans le trou, risquant sa propre vie.
Photo Samuel Blais-Gauthier Michel Tremblay et son fils ont secouru trois personnes dont le véhicule avait plongé dans une crevasse, le soir du déluge. Il est descendu dans le trou, risquant sa propre vie.

Coup d'oeil sur cet article

Malgré le danger, un homme de Port-Cartier a réussi à sauver les occupants de deux véhicules tombés au fond d’une profonde crevasse, et ce, juste avant qu’ils ne soient emportés par un torrent.

Il y a 20 ans, Michel Tremblay revenait d’un voyage avec ses proches. En pleine nuit, il roulait sur la route 138. «On a été obligé de virer de bord à Tadoussac parce que la route était coupée», raconte M. Tremblay. La pluie et le vent étaient puissants. Les pannes d’électricité avaient éliminé la moindre parcelle de lumière. «Il faisait très noir et avec la pluie qui tombait, on ne voyait rien, même pas trois pieds devant», indique-t-il.

Ce qu’il ne savait pas, c’est que la route s’était aussi affaissée derrière lui. «Ça faisait comme une illusion d’optique. La manière dont tu arrives sur la route, ça fait juste une ligne noire, tu ne vois pas un trou. Quand tu arrives, il est trop tard», explique Michel Tremblay.

Des cris

«On s’est arrêté et on a entendu des cris», mentionne-t-il. À ce moment-là, la noirceur les a empêchés de s’approcher du trou, le risque étant très élevé. Dans le fond de la crevasse se trouvaient un homme et sa fillette, ils avaient grimpé sur un arbre parce que leur voiture était complètement sous les eaux. Une fille était montée sur le toit de son véhicule complètement submergé.

Malheureusement, dans ce même trou, une famille complète avait péri, en plus d’un hom­me seul. Lorsque le soleil s’est pointé, Michel Tremblay et son fils ont secouru les trois victimes. Il est descendu dans le trou, risquant lui même sa vie.

«Je ne suis pas allé dans le milieu du torrent. Je n’aurais pas survécu, explique, humblement M. Tremblay. Honnêtement, si personne n’était venu les aider, ils seraient morts.»