/lifestyle/health
Navigation

Votre tendance à tout faire en même temps vous épuise

Coup d'oeil sur cet article

Si vous croyez que votre tendance à faire plusieurs choses en même temps vous rend plus productif, vous serez déçus d'apprendre que c'est complètement l'inverse qui se produit.

Lorsqu'on essaie de réaliser plusieurs tâches à la fois, on ne réussit pas vraiment. On change plutôt de façon rapide notre attention entre chaque tâche à effectuer. Ces séries de changements d'attention rapides utilisent du glucose oxygéné dans notre cerveau, le même glucose utilisé pour se concentrer sur une tâche, mentionne la journaliste Olivia Goldhill.

L'enseignant en sciences neurologiques du comportement à l'université McGill Daniel Levitin explique: «Ces changements d'attention ont des conséquences biologiques qui nous fatiguent beaucoup plus que si notre concentration reste au même endroit. Pour contrer cette fatigue, les gens mangent plus et boivent plus de café. En réalité, lorsque la fatigue s'installe, ce n'est pas un café qui est nécessaire, mais plutôt une pause. Si vous ne prenez pas régulièrement de pauses, votre cerveau ne profitera pas de cette tasse de café supplémentaire.»

Des études démontrent que les personnes qui prennent des pauses de 15 minutes après quelques heures de travail sont plus productives. Ces pauses doivent vous permettre de décrocher, que ce soit en marchant, en regardant à l'extérieur, en lisant un livre ou écoutant de la musique.

«Chacun a sa façon de se détendre, mais naviguer sur Facebook n'est pas un bon moyen pour y arriver. Les médias sociaux vous font changer d'attention rapidement entre différentes choses, puisque vous ne vous concentrez pas sur un seul élément», détermine Levitin.

Une enseignante en informatique de l'Université de la Californie, Gloria Mark, souligne que lorsque les gens sont interrompus en plein travail, ils s'y remettront en 23 minutes et 15 secondes. Avant de retourner à leur projet initial, ils travailleront sur différentes tâches. Les changements rapides sont une source de stress, ce qui explique pourquoi les gens qui ont tendance à faire plusieurs choses en même temps sont plus stressés, plus impulsifs et présentent une tendance à ressentir des émotions négatives.

Hal Pashler, enseignant en psychologie à San Diego, avance que certaines tâches réalisées conjointement ne sont pas aussi épuisantes que d'autres. Par exemple, faire la lessive et lire un livre en même temps est parfaitement envisageable. Par contre, faire deux tâches très exigeantes en même temps résultera à une baisse de la productivité. «Il est impossible de compléter deux tâches demandantes, même si elles sont simples, en même temps», ajoute-t-il.

Gloria Mark émet l'hypothèse suivante: nous sommes conditionnés à regarder de plus en plus nos courriels et nos médias sociaux.

«Lorsque l'on reçoit un courriel positif ou plaisant, on se sent bien. Il s'agit d'un événement aléatoire. En psychologie, cela s'appelle le renforcement aléatoire (traduction libre), et c'est assez pour cimenter nos comportements», constate-t-elle.

Elle continue en disant que notre tendance à interrompre nos activités fait en sorte que certaines personnes peinent à se concentrer pour de longues périodes et qu'ils se distraient eux-mêmes, en visitant Facebook ou Twitter par exemple.

La solution pour éviter ces distractions et pour se débarrasser de ces mauvaises habitudes de transférer notre attention entre différentes tâches est de planifier des périodes de temps prédéterminées pour chacune d'entre elles. On peut aussi regarder nos courriels à des moments bien précis dans la journée et se laisser un court moment pour explorer Twitter et Facebook.

Levitiin affirme que pour des projets à long terme, il faudrait y travailler de 25 minutes à deux heures à la fois. Si vous tentez de faire plusieurs choses en même temps et que vous dédiez moins de 25 minutes consécutives sur une tâche exigeante, «vous ne faites que vous échauffez avant de passer à autre chose».