/travel/destinations
Navigation

Dangereux le cellulaire en avion?

Dangereux le cellulaire en avion?
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Il y a quelques années, il suffisait de sortir son cellulaire afin de photographier les nuages pour que de nombreux passagers s’affolent et nous crient de le ranger. Aujourd’hui, plus personne ne se préoccupe de nous voir tenir ce petit joujou allumé dans nos mains. Mais qu’en est-il vraiment? Le cellulaire représente-t-il un danger en avion?

Selon le site Airline Update (www.airlineupdates.net), ne pas mettre son cellulaire en mode «avion» ne mettrait pas la vie des autres passagers en danger, mais les ondes ainsi émises peuvent perturber les communications ­radio et surtout mettre à rude épreuve la patience des pilotes.

C’est qu’un téléphone portable allumé cherche en permanence à trouver un réseau.

Les interférences ainsi créées se manifestent dans le casque des pilotes.

S’il fallait que tous les passagers laissent leur téléphone ouvert dans la cabine, il leur deviendrait alors très difficile, voire impossible de capter les signaux radio ­nécessaires à leur travail et, bien entendu, à la sécurité des ­passagers.

Enfin, raison supplémentaire de mettre son appareil en mode avion dès l’embarquement, c’est que le fait de laisser son ­téléphone allumé a d’autres conséquences désagréables.

En effet, la recherche constante de réseau consomme la pile qui se vide à la vitesse de l’éclair.

En conclusion, il vaut donc mieux mettre toujours son ­téléphone en mode avion.

Du coup, on facilite la vie du ­pilote (surtout si l’on est nombreux à le faire) et on prolonge la vie de son appareil.

Le monde du voyage

Un concours pour les 5 ans de Qatar Airways

 

Dangereux le cellulaire en avion?
Photo courtoisie

Pour souligner ses cinq ans en sol québécois, Qatar Airways propose un concours offrant la chance de ­gagner une paire de billets au départ de Montréal vers la destination de son choix. Pour participer, il suffit de se rendre sur la page Facebook de Qatar Airways (www.facebook.com/qatarairways), d’ici le 18 juillet et de dire quelle destination vous plairait entre toutes celles proposées par Qatar.

À noter que cette compagnie, maintes fois primée, offre des vols directs 3 fois par semaine, vers ­l’Extrême-Orient. Le vol ­Montréal-Doha, qui dure 12 h, vous donne la possibilité, après une très courte escale de 45 minutes, de repartir vers quelque 150 destinations différentes: Singapour, Hanoï, Delhi, ­Dubaï, Bangkok, Kuala Lumpur et Bombay.

Nouvelle destination pour Air France

 

Dangereux le cellulaire en avion?
Photo courtoisie

À compter du 27 juillet, Air France proposera une nouvelle liaison entre Paris-Charles de Gaulle et Oran en Algérie. Trois vols hebdomadaires relieront ces deux villes durant tout l’été 2016. Avec cet ajout, le groupe propose, cet été, jusqu’à 34 vols hebdomadaires, quatre liaisons et deux destinations en Algérie avec ses compagnies Air France et Transavia. Info sur www.airfrance.fr.

Garantie satisfaction

En mars dernier, une enquête du magazine Protégez-Vous sur la satisfaction des consommateurs québécois envers le service à la clientèle des transporteurs aériens concluait que KLM, Porter et Air Transat se classaient au «top 3» des compagnies ­aériennes, dans le groupe «Satisfaction supérieure à la moyenne». Parmi les critères leur ayant valu ce classement: l’importance accordée au client, la courtoisie du personnel, la connaissance des produits et services ­offerts, la rapidité et l’efficacité du service, la capacité à régler un problème, les prix, la qualité des produits ou services et l’appréciation globale des consommateurs.

À savoir

 

Dangereux le cellulaire en avion?
Photo courtoisie

La nouvelle attraction Frozen: Ever After de Disney est enfin arrivée à Epcot Center, plus précisément dans le Pavillon norvégien. Lors d’une promenade dans un ancien vaisseau norvégien, on visite ce royaume glacé que la Reine Elsa va transformer grâce à ses pouvoirs magiques. (disneyworld.disney.go.com)