/weekend
Navigation

5 choses à savoir sur les Red Hot Chili Peppers avant leur show au FEQ

rock on the range 2016 day 3 260516
Photo d'archives, WENN

Coup d'oeil sur cet article

Vous avez chanté à pleins poumons Under The Bridge et Californication. Mais, comme bien d’autres, vous avez perdu la trace des Red Hot Chili Peppers au cours des 15 dernières années. Et puis, pouf! voilà que les joyeux drilles du funk rock réapparaissent sur les plaines d’Abraham, première présence du quatuor américain sur la carte du Festival d’été. Pour vous remettre à jour, voici ce que vous devez savoir avant d’aller les voir s’éclater sur scène.

Ils ont un nouvel album

Les Peppers n’arrivent pas à Québec les mains vides. Il y a un mois, ils ont lancé leur 11e album, et leur premier depuis 2011, The Getaway. Propulsé illico au sommet des palmarès des ventes, The Getaway marque un tournant pour le groupe, qui a choisi cette fois de travailler avec le producteur Danger Mouse, au lieu de leur fidèle allié Rick Rubin. «Nous avions envie d’explorer de nouveaux territoires. Danger Mouse n’avait pas peur de nous le dire quand quelque chose n’était pas parfait», a révélé le chanteur Anthony Kiedis, dans un entretien accordé à Entertainment Weekly.

Ils ont collaboré avec Elton John

De prime abord, les univers des Red Hot Chili Peppers et d’Elton John semblent séparés par un océan. N’empêche, le «Rocket Man» a répondu présent quand l’occasion de collaborer à la chanson Sick Love s’est pointée. «Flea est arrivé avec une ligne de basse qui nous a fait craquer. Elle était inspirée de Bennie and the Jets. Nous avons fini de l’écrire et elle ne ressemblait en rien à la chanson d’Elton. Mais on sentait qu’il détenait un droit de propriété sur les accords. On lui a dit: “Elton, nous voulons te donner le crédit pour cette chanson, mais nous voulons aussi que tu joues dessus»”, explique Kiedis.

Ils se déshabillent encore

Dans leurs années folles, les membres des Red Hot Chili Peppers aimaient bien pratiquer le nu intégral durant leurs concerts. Depuis, ils ont ajouté quelques vêtements à leur attirail scénique. Mais il leur arrive encore de se dévoiler, comme ils l’ont fait récemment dans un hilarant segment de l’émission Late Late Show, de James Corden. En plus d’une séance de karaoké en «bedaine» dans la voiture de Corden, on y a vu les gars s’adonner à la lutte gréco-romaine sur le terrain d’un quidam. Bref, vieillir ne rime heureusement pas avec s’assagir chez les Peppers.

Ils ont un nouveau guitariste

Pilier du groupe depuis qu’il s’était joint aux Red Hot Chili Peppers en 1988, le guitariste John Frusciante a déserté pour la deuxième fois en 2009. (Il était parti la première fois en 1992, avant de revenir en 1998.) Il a depuis été remplacé par Josh Kilnghoffer. Mais, rassurez-vous, Frusciante et ses anciens partenaires ne se haïssent pas, parole d’Anthony Kiedis. «Je ne lui ai pas parlé récemment, mais j’ai entendu dire qu’il avait hâte d’écouter le nouvel album. Ça m’a rendu heureux d’apprendre qu’il se préoccupe de nous et qu’il n’y a pas d’amertume. Son départ a été une grosse perte», a-t-il dit à Entertainment Weekly.

Ils ont une santé plus fragile

À 53 ans, Anthony Kiedis a découvert récemment qu’il n’avait plus la santé téflon du jeune débutant. En mai, il a été hospitalisé d’urgence pour des douleurs intenses à l’estomac. Il a depuis recouvré la santé, mais il avoue qu’il doit faire attention désormais. «Il me faut moins de stress, plus d’équilibre, une meilleure façon de manger», a-t-il indiqué au journal Le Parisien.

Red Hot Chili Peppers en quelques chiffres

  • 11 albums studio
  • 80 millions d’albums vendus
  • 12 chansons numéro un, un record pour un groupe de rock alternatif
  • 6 prix Grammy
  • 2012: admission au Temple de la renommée du rock ‘n’ roll

Les membres du groupe

Anthony Kiedis: chant

Flea: basse, trompette, piano (photo)

Chad Smith: batterie et percussions

Josh Klinghoffer: guitare, claviers