/finance/business
Navigation

Facebook verse des millions à des vedettes pour mousser son service vidéo en direct

NYLON "Muses & Music"  Grammy Kick-Off Party
Brian To/WENN.com Jon Paul Piques

Coup d'oeil sur cet article

Dans l’espoir de doper son service de vidéo en direct, Facebook n’hésite pas à dépenser des millions $ pour convaincre des entreprises médiatiques et des personnalités d’utiliser sa fonction Facebook Live et courtise aussi des créateurs de contenu des plateformes YouTube et Vine.

Le «Wall Street Journal» a rapporté mardi que la vedette du web, Jon Paul Piques, a reçu jusqu’à 119 000 $ du réseau social afin de lui permettre «d’expérimenter» Facebook Live. Il n’est pas le seul à avoir reçu un tel cachet. Toujours selon le quotidien, Facebook a versé, 2,2 millions $ aurait confirmé un cadre de la compagnie.

Jon Paul Piques est surtout connu pour ses courtes capsules vidéos diffusées sur Vine, mais au mois d’avril, il avoir choisi la vidéo en direct sur Facebook pour publier une visite «dans les coulisses» de Playboy.

Facebook prend soin de bien cibler les personnalités à qui elle offre de si généreux cachets dans le but de publiciser sa vidéo en ligne. Le réseau de Mark Zuckerberg aurait fait cette proposition environ 25 personnes, tout au plus, à qui des sommes ont été versées en échange d’une participation de six mois à Facebook Live.

Une entente de Facebook a aussi été signée avec certains éditeurs dont le «New York Times», «Gawker Media» et «BuzzFeed», afin que ces producteurs de contenus utilisent aussi Facebook Live. Le montant dévolu pour ce «programme» visant les éditeurs n’a pas été dévoilé.