/lifestyle/techno
Navigation

Attaques informatiques: les rançons à des cyberpirates en hausse

Bloc pirate hackers piratage informatique
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

De nombreuses compagnies canadiennes ont dû payer de l’argent dans les douze derniers mois à cause d’une attaque de cyberpirates, selon un rapport d’une firme spécialisée de la Silicon Valley.

L’étude d’Osterman Research, consultée par Argent, a été publiée par la firme Malwarebytes de la Californie.

Elle révèle que 33 répondants canadiens disent avoir versé une rançon entre 1000 et 50 000 $ pour pouvoir récupérer des documents informatiques ou un accès à certains systèmes.

Ce genre d’attaque menant au paiement d'une rançon serait en hausse, selon l’étude.

Quelque 44 des 125 répondants canadiens dans l’étude disent avoir été victimes d’une attaque.

Certains répondants dans l’industrie de la santé disent même que des vies ont potentiellement été mises en danger par ces attaques.

«C’est un business de milliards de dollars dans le monde et en ce moment les fraudeurs ont l’avantage», a dit l’expert Steve Waterhouse.

Selon celui-ci, bien des entreprises ne réalisent pas encore le risque qu’elles courent en ne sécurisant pas davantage leur matériel informatique.

Pour les particuliers, il est aussi important de souvent changer son mot de passe et de mettre à jour régulièrement les logiciels qu’on utilise, selon le spécialiste.