/entertainment/radio
Navigation

BLVD confirme l'embauche d'André Arthur

Coup d'oeil sur cet article

Moins de trois mois après avoir été congédié de CHOI 98,1 Radio X, André Arthur retrouve un micro cet automne à BLVD 102,1, a-t-on appris.

Tel que rapporté par Le Journal la semaine dernière, le roi Arthur animera une émission d'une heure, pré-enregistrée, qui sera diffusée à midi. Il fera aussi une collaboration de 30 minutes dans l'émission de Nathalie Normandeau à 16 h 00 dès le 6 septembre. 

«Je suis encore un peu étourdi. J'ai encore beaucoup de plaisir à accepter un micro à l'antenne de BLVD», a déclaré Arthur lors du point de presse de Leclerc Communication.

Pour l'animateur, le succès d'une station de radio à Québec part de ses dirigeants qui doivent être dans la capitale. 

Pour sa part, Nathalie Normandeau animera «100 % Normandeau» de 15 h à 17 h 30 en compagnie de Marc-André Lord (MAL), ex-animateur et journaliste de CHOI Radio X. Julie Boulanger se joindra à Stéphane Gasse pour piloter l'émission matinale.

«Nous n'avons pas la prétention de réinventer la radio», a indiqué Nathalie Normandeau lors du point de presse. Elle promet une «émission de proximité» et assure qu'elle «livrera la marchandise». 

BLVD entrepend ainsi un virage «talk» pour toutes ses émission de pointe, a confirmé l'un des dirigeants de la station, Nicolas Leclerc, un choix «assumé».

Archives Le Journal de Québec, Daniel Mallard

Enchanté par Normandeau

En mai dernier, André Arthur se disait «frustré» et «humilié» d’avoir été «foutu à la porte» de CHOI sans avoir commis de geste criminel ou illégal. L’animateur dit d’ailleurs toujours ignorer les motifs qui ont mené à son congédiement.

Dans cette optique, que pense-t-il du retour en ondes de Nathalie Normandeau, malgré son arrestation et les accusations criminelles qui pèsent contre elle?

«Nathalie Normandeau s’est fait tirer en dessous de l’autobus par le Parti libéral et elle a besoin de gagner sa vie. Je trouve ça extraordinaire ce qui arrive», répond-il.

Son nouveau coanimateur a louangé les talents de communicatrice de l’ex-politicienne et croit même qu’elle pourrait poursuivre en ondes même si elle est finalement condamnée.

«N’oubliez surtout pas qu’il y a quelques années, le FM93 a embauché quelqu’un qui venait d’être condamné au criminel. Pas quelqu’un qui était accusé! Quelqu’un qui était coupable avec un dossier criminel! Même si elle est trouvée coupable, elle va pouvoir vivre avec cette condamnation et continuer son rapport avec l’auditoire», affirme-t-il en faisant référence au cas de Robert Gillet, arrêté lors de l’opération Scorpion et condamné en 2004 pour avoir acheté les services d’une prostituée d’âge mineur.

Il a aussi affirmé l'avoir «écouté clandestinement» lorsqu'il était toujours à l'antenne de CHOI Radio X.