/slsj
Navigation

Belle et Bum pour finir en beauté

Robert Hakim, Directeur du FIRM
Photo courtoisie Robert Hakim, Directeur du FIRM

Coup d'oeil sur cet article

La 14e édition du Festival international des rythmes du monde de Saguenay (FIRM) s’est terminée sur une note parfaite, alors que la bande de Belle et Bum et ses invités a su faire danser une rue Racine encore une fois bondée pour cette dernière journée de festivités.

Normand Brathwaite, Mélissa Lavergne et leurs musiciens sont montés sur scène avec une dizaine de minutes de retard, mais l’attente en a définitivement valu la peine. Les percussions et les cuivres ont résonné dès le départ pour donner le ton à une soirée forte en émotions et en couleur. La prestation unique avait d’ailleurs été élaborée spécialement dans le cadre des Rythmes de monde.

La troupe, qui était de passage à Saguenay pour une seconde fois après un premier passage en 2008 sur la Zone portuaire, était accompagnée de plusieurs habitués du FIRM, à commencer par Élage Diouf qui était également sur scène en ouverture mercredi. Lynda Thalie, Carlos Placeres et Geneviève Jodoin se sont également mis de la partie pour LE spectacle du festival, selon les dires de l’organisateur Robert Hakim.

DE CHICOUTIMI À CUBA

La rue principale de l’arrondissement Chicoutimi était vraiment allumée sur des airs festifs, alors que le Cuban Martinez Show a transporté les spectateurs sur l’île de Castro, l’instant d’une soirée sur la scène secondaire du festival, à partir de 8 h. Quelques degrés de plus et on se serait cru dans les Caraïbes, surtout lorsque le groupe a entonné les airs bien connus Guantanamera et C’est la vie.