/finance/business
Navigation

Une quatrième succursale pour le Shaker

Coup d'oeil sur cet article

Après l’ouverture récente de succursales à Lévis et Saint-Augustin-de-Desmaures, le restaurant-bar Shaker Cuisine & Mixologie pourrait bien poursuivre son expansion avec l’arrivée future d’un quatrième établissement à Charlesbourg, a appris Le Journal.

Selon nos informations, l’établissement songerait à s’installer dans l’immeuble qui abrite actuellement le resto bar La Cage – Brasserie sportive, sur le boulevard Henri-Bourassa. Le restaurant, le premier de la chaîne à avoir ouvert ses portes dans la capitale, ferme le 25 août prochain.

L’un des propriétaires du Shaker, André-François Blanchette, du Groupe Blanchette (Thaï Zone, Chocolato, La P’tite Grenouille), a refusé de confirmer cette nouvelle.

«On travaille fort à développer d’autres Shaker. Il y a des franchises qui sont négociées fort, mais je ne peux pas en parler. C’est sûr qu’on a des projets d’expansion. Pas juste dans la ville, à la grandeur du Québec», résume l’homme d’affaires, au bout du fil.

Franchises

Rappelons que le Shaker s’est fait connaître pour un premier établissement situé dans la Pyramide, à Sainte-Foy. Le resto-bar branché s’est par la suite établi en avril, sur la rue de l’Hêtrière, à Saint-Augustin-de-Desmaures, avant d’ouvrir un troisième bar en mai, à Lévis, sur la route du Président-Kennedy.

Anciennement le Star Bar, puis le Société Cuisine & Mixologie, le Shaker se spécialise dans les tartares et les cocktails. Aux fourneaux se trouve le chef Charles Papineau (Laurie Raphaël, Bello Ristorante, Savini) alors que le mixologue Jean-René Lebel (L’Atelier) s’occupe de la carte des cocktails.

Avec la collaboration de Roby St-Gelais.