/news/education
Navigation

Dossier iPad: Moins d’argent pour les technologies à la CS des Premières-Seigneuries

Depuis deux ans, à l’école secondaire publique Le Sommet à Charlesbourg, tous les élèves de première secondaire utilisent en classe un iPad dont l’achat ou la location était jusqu’à maintenant obligatoirement payé par les parents.
Photo d'archives Depuis deux ans, à l’école secondaire publique Le Sommet à Charlesbourg, tous les élèves de première secondaire utilisent en classe un iPad dont l’achat ou la location était jusqu’à maintenant obligatoirement payé par les parents.

Coup d'oeil sur cet article

Alors que Québec oblige l’école publique Le Sommet à fournir gratuitement des iPads à ses élèves, le financement pour l’achat de matériel informatique pour l’année 2016-2017 a été réduit, a appris Le Journal.

À la commission scolaire des Premières-Seigneuries, dont fait partie l’école Le Sommet de Charlesbourg, le budget pour les technologies de l’information a été amputé d’environ 30%, passant de 1,6 million $ en 2015-2016 à 1,2 million $ pour 2016-2017, a indiqué la secrétaire générale, Martine Chouinard.

Il a été impossible lundi de chiffrer cette baisse pour l’ensemble du réseau scolaire. La réduction est toutefois bien réelle, selon la Fédération des commissions scolaires du Québec, qui déplorait récemment la situation dans un mémoire remis au ministère de l’Éducation.

Cette coupe est aussi décriée par la Fédération des comités de parents. «On dénonce le fait que cette enveloppe ait été réduite à presque rien», affirme sa présidente, Corinne Payne, qui demande au ministre de l’Éducation de réinvestir dans les technologies à l’école afin que «les bottines suivent les babines».

«Si le ministre oblige les écoles publiques à fournir gratuitement des tablettes à tous les élèves, il doit être prêt à investir», lance-t-elle.

Au cabinet du ministre de l’Éducation, Sébastien Proulx, on explique que le plan d’action destiné à l’achat de matériel informatique dans les écoles a pris fin en 2015-2016 et qu’une somme de 45 millions $ a été accordée pour 2016-2017 puisqu’il s’agit d’une année «transitoire».

Tablette à emprunter

Pour se plier aux exigences du ministère de l’Éducation, la commission scolaire des Premières-Seigneuries a annoncé lundi que les élèves de l’école secondaire Le Sommet pourront désormais emprunter gratuitement un iPad, en plus de pouvoir l’acheter ou le louer.

Depuis deux ans, dans cette école publique, tous les élèves de première secondaire utilisent en classe un iPad dont l’achat ou la location était jusqu’à maintenant obligatoirement payé par les parents, une pratique jugée illégale par le ministère de l’Éducation.

Avenir incertain

À la commission scolaire des Premières-Seigneuries, on explique que la possibilité d’emprunter gratuitement un iPad est un «accommodement» de dernière minute. Une consultation aura lieu cette année afin de savoir si le programme d’enseignement avec des tablettes sera maintenu ou non.

«Toutes les options seront sur la table», a affirmé Martine Chouinard.

La commission scolaire souhaite maintenir le programme, mais elle n’aurait pas les moyens d’offrir des iPads gratuitement à l’ensemble de ses élèves si cette option était privilégiée par une majorité de parents, comme le réclame le ministère de l’Éducation, ajoute Mme Chouinard.

De son côté, la Fédération des comités de parents appuie ce programme à l’école Le Sommet, puisqu’il a été approuvé par le conseil d’établissement à la suite d’une consultation auprès des parents. Tout a été fait dans les règles de l’art et «on ne peut pas passer à côté des technologies à l’école», affirme Mme Payne.

Achat, location ou emprunt d’un iPad

Achat d’une tablette: environ 600$

Location d’une tablette: 110$ par année scolaire

Emprunt d’une tablette qui peut être utilisée en classe seulement, achat de cahiers d’exercices pour les devoirs à la maison: environ 60$ pour les cahiers

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.