/finance/business
Navigation

85 emplois additionnels confirmés dans l’éolien

Alexandre Boulay, directeur de l'usine de fabrication de pales LM Wind Power située à Gaspé.
Photo Karyne Boudreau Alexandre Boulay, directeur de l'usine de fabrication de pales LM Wind Power située à Gaspé.

Coup d'oeil sur cet article

GASPÉ | Un industriel éolien de Gaspé a confirmé ce matin l’embauche de 85 personnes additionnelles pour fabriquer, dès septembre, des pales d’éoliennes destinées aux États Unis.

Le directeur de l’usine LM Wind Power, Alexandre Boulay, s’est dit très heureux de pouvoir consolider les 200 emplois existants en plus d’en ajouter 85 grâce à ce contrat à long terme confirmé récemment avec les Américains. « Nous sommes fiers de pouvoir ainsi assurer la pérennité de notre usine, de l’avoir non seulement stabilisée, mais aussi de pouvoir poursuivre son développement », a ajouté M. Boulay.

Depuis l’annonce ce printemps de la politique énergétique 2016-2020 qui a mis un frein au développement éolien en sol québécois tant que la province sera en surplus d’électricité, les développeurs et fabricants éoliens se sont tournés vers l'exportation pour préserver les 5000 emplois québécois générés par cette industrie. La confirmation de ce contrat avec les Américains apparaît donc comme un vent de fraicheur pour l’entreprise de Gaspé. Il est aussi porteur d’espoir pour l’ensemble de l’industrie.

D’ailleurs, le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelle et ministre responsable du Plan Nord, Pierre Arcand, a tenu à souligner l’importance de ce contrat, notamment dans le cadre de la Politique énergétique 2030. « L’annonce d’aujourd’hui démontre que l’industrie éolienne peut se renouveler et s’ouvrir à de nouveaux marchés », s’est réjouit le ministre Arcand.

La nouvelle a aussi été accueillie localement comme un grand soulagement. « Le travail colossal de toute l’équipe de direction, ainsi que les efforts consentis par les employés de LM font en sorte que notre plus gros employeur privé retourne sur la voie de la croissance », a déclaré le maire de Gaspé, Daniel Côté.