/opinion/blogs/mechantsraisins
Navigation

Nos auteurs

4 conseils pour bien réagir lorsqu’un invité apporte du vin en visite

Coup d'oeil sur cet article

La scène est classique: vous recevez des invités pour souper, des collègues ou encore des amis d’enfance de votre blonde. Vous avez soigneusement choisi les vins (et de très bons) pour accompagner le repas.

Fier de lui, votre invité vous tend une bouteille de Red Revolution. «Tu goûteras ça. Ç’a l’air que c’est ben bon», vous dit-il. En retournant vers la cuisine avec votre beau «cadeau» en mains, vous songez au châteauneuf-du-pape que vous aviez acheté spécialement pour le bon repas que vous avez concocté toute la journée. Que faire? Ouvrir votre bouteille ou celle de votre invité? Qu’est-ce qui lui fera le plus grand plaisir: boire un grand vin ou voir si vous aimez son vin révolutionnaire? Il n’y a pas de règle universelle pour mettre fin à ce genre de malaise. Mais voici quelques conseils...

1- Toujours ouvrir la bouteille de votre invité

Il faut toujours, par simple politesse, ouvrir la bouteille apportée par un invité, à moins évidemment que celui-ci ne vous précise spécifiquement de garder la bouteille pour vous ou pour votre cave. C’est d’autant plus vrai si le vin est très bon: votre invité l’a probablement sélectionné avec soin et il espère le partager avec vous.

2- Lui trouver une place dans le service

Si vous aviez prévu plusieurs bouteilles pour chaque plat, envisagez de remplacer l’une de celles que vous aviez prévues pour celle de votre invité. Évidemment, si le vin est de qualité discutable, ne risquez pas de gâcher votre repas, mais arrangez-vous pour trouver un prétexte et ouvrir la bouteille en apéro. Mon truc à moi est alors d’ouvrir une bonne bouteille de blanc au même moment et d’offrir le choix à mes invités. Après un verre, vous pourrez toujours vous diriger à table pour commencer le repas et ouvrir VOS bouteilles.

3- Discutez AVANT pour éviter les malaises

Rien de tout cela n’arriverait, cependant, si les invités prenaient le temps de discuter avec leurs hôtes du choix du vin, la veille ou l’après-midi avant le repas. Rien de plus simple que de demander ce qu’il ou elle prépare, si les vins sont déjà choisis. Proposez d’apporter une bouteille et demandez-lui quel genre de vin il ou elle aimerait vous voir apporter. Inversement, l’hôte peut aussi avertir ses invités qu’il s’occupe du vin (et qu’ils peuvent apporter du pain et du fromage, toujours pratique!)

4- Et une chose À NE PAS FAIRE

La pire chose à faire est certainement de laisser la bouteille sur le comptoir sans l’ouvrir ni y prêter attention. Vos invités seront froissés, à coup sûr. Et il y a peu de chances qu’ils vous invitent chez eux à leur tour!

vin plaisir

Pour offrir ou se faire plaisir

Caburnio 2011, Toscana, Tenuta Monteti

  • ★★★ ½ | $$ ½
Photo courtoisie

Un cabernet italien vraiment épatant, qui offre des arômes généreux de fruits (cerises, cassis, framboises, etc.) agrémentés de notes boisées et épicées élégantes. En bouche, c’est puissant avec une belle texture serrée, mais souple. Parfait pour les grillades de bœuf sur le BBQ avec légumes grillés.

13,5 % Italie | Vin rouge | 22,95 $ | 1,7 g/L

CODE SAQ : 11305580

L’aubaine de la semaine

Syrah 2015

  • ★★ | $ ½
Photo courtoisie

Cusumano, Sicile : Encore dans le millésime 2015, cette syrah juteuse vise dans le mille. Fruité éclatant de cerises confites et d’olives noires avec des notes florales intéressantes. Pas du tout boisé et avec une acidité rafraîchissante. Idéal en apéro ou avec un filet de porc grillé.

14 % Italie | Vin rouge | 14,75 $ | 2,7 g/L

CODE SAQ : 10960777
 

Correct

★★ Bon

★★★ Très bon

★★★★ Excellent

★★★★★ Exceptionnel

Plus d’étoiles que de dollars: vaut largement son prix.

Autant d’étoiles que de dollars: vaut son prix.

Moins d’étoiles que de dollars: le vin est cher.

www.saq.com