/news/currentevents
Navigation

L’histoire et les photos des deux Québécoises arrêtées en Australie font le tour du monde

Coup d'oeil sur cet article

Les déboires et les photos des deux Québécoises arrêtées pour avoir tenté de faire entrer de la cocaïne en Australie n’ont pas tardé à faire le tour du monde.

Les médias de la planète ont en effet rapidement sauté sur cette histoire incroyable des femmes qui ont publié sur Instagram les photos de leur voyage de rêve avant de finir dans une prison australienne.

Plusieurs ont publié beaucoup d’images des filles en bikini et insistent sur le fait qu’elles s’étaient vantées de leur vie de rêve sur les réseaux sociaux.

Petit tour d’horizon:

Au Canada anglais, le Toronto Star pointe les déboires des Québécois dans son titre: 

Capture d'écran

Chez nos voisins du sud, le Elite Daily, un site de nouvelles s’adressant directement à la génération Y, titrait mercredi: «Des femmes soupçonnées de trafic de cocaïne publient des selfies sur la plage pendant qu’elles préparent un deal de cocaïne».

Capture d'écran

Buzzfeed n’a bien sûr pas tardé à s’emparer du sujet dès mardi en fin de journée: «Ces femmes publient des photos de vacances juste avant que leur deal de cocaïne ne leur explose au visage».

Capture d'écran

L’histoire a évidemment traversé l’océan. En Angleterre, le tabloïde Daily mail ne lésine pas sur les détails croustillants: «Un selfie en bikini dans les Bermudes, une noix de coco à Tahiti et du 4 roues au Pérou: la vie somptueuse de deux femmes avant leur arrestation pour importation illégale de cocaïne par un bateau de croisière».

Capture d'écran

En France, Le Parisien a repris l’histoire: «Croisière, Instagram et cocaïne: deux Québécoises risquent la prison à vie en Australie». 

Capture d'écran

Et au Chili (parce que l'histoire a aussi atteint l'Amérique du sud) on titre: «Deux trafiquantes arrêtées avec 93 kilos de cocaïne au terme d'une croisière de luxe».

Capture d'écran

Bref, le voyage de rêve des deux Québécoises qui vire au cauchemar fascine la planète...

 


 

Rappelons que Melina Roberge, 22 ans, et son amie Isabelle Lagacé, 28 ans, ont été arrêtées sur un bateau de croisière en accostant en Australie, en même temps que Andre Tamine, 63 ans. Le trio restera incarcéré jusqu’à son retour en cour prévu le 26 octobre prochain.