/misc
Navigation

Sortir le dossier du pont de Québec du politique

Sortir le dossier du pont de Québec du politique
Photo Le Journal de Québec, Daniel Mallard

Coup d'oeil sur cet article

Quelle bonne nouvelle! L’Université Laval et les chambres de commerce de la région veulent prendre le leadership dans le dossier du pont de Québec. En envoyant un message clair en ce sens aux élus de la région, ils servent le bien commun de la bonne manière!

Le dossier du pont n’allait nulle part avec la confrontation qui s’annonçait entre la mairie de Québec et le gouvernement fédéral. «Déranger Ottawa» ne m’apparaît pas être une politique très constructive dans un dossier qui a trop longtemps créé de la polémique dans l’espace public.

La lettre dont une journaliste a obtenu copie porte la mention «Passer d’un défi à une opportunité pour la région».

«Il nous faut penser à un nouveau modèle d’affaires pour dénouer l’impasse, et passer d’un problème à une opportunité pour notre région.» - Extrait d’une lettre datée du 30 août expédiée aux élus de la région et au CN

C’est la bonne approche.

Il faut cesser de se tirailler sur la place publique pour savoir qui est «le méchant» dans ce dossier et trouver un espace pour des solutions créatives.

Je comprends de la démarche proposée que sera organisé «un forum où les citoyens et les différents intervenants économiques, universitaires, scientifiques, politiques et autres pourront alimenter la réflexion afin de contribuer à assurer la pérennité du pont de Québec».

J’ai confiance qu’en sortant du politique et des vases clos qui le caractérisent, on arrive à trouver «un modèle d’affaires» beaucoup plus viable pour que ce joyau de notre patrimoine retrouve sa valeur et soit davantage une source de fierté.

Il y avait une impasse à dénouer et dans ces nouvelles conditions, la réunion d’aujourd’hui risque d’être plus constructive.

Une question demeure: le maire Labeaume acceptera-t-il que les solutions dans le dossier du pont de Québec ne viennent pas nécessairement de son bureau?

À suivre...

Mise à jour du 2 septembre: « Une société pour gérer le pont ». Entrevue avec Luc Paradis qui est l'un des proposeurs d'une solution alternative pour peinturer le pont de Québec.