/news/health
Navigation

Maladie de Lyme: hausse des cas en Estrie

Maladie de Lyme: hausse des cas en Estrie
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

GRANBY | Le nombre de cas de maladie de Lyme a sensiblement augmenté en Estrie cette année comparativement à l’an dernier, a fait savoir jeudi la Direction de santé publique du CIUSSS de l’Estrie.

GRANBY | Le nombre de cas de maladie de Lyme a sensiblement augmenté en Estrie cette année comparativement à l’an dernier, a fait savoir jeudi la Direction de santé publique du CIUSSS de l’Estrie.

S’appuyant sur deux enquêtes réalisées cette année, la Santé publique indique que seulement à Cowansville et à Granby, près d’une soixantaine de cas de maladie de Lyme ont été relevé cette année contre 30 cas l’an dernier.

La maladie de Lyme est une infection grave transmise par la morsure de certaines tiques. Si la maladie n’est pas traitée à l’aide d’antibiotiques, elle peut notamment causer des problèmes cardiaques, d’articulation ou neurologiques, selon le ministère québécois de la Santé.

Les activités ayant mené à la piqûre sont souvent des activités extérieures comme la randonnée et le camping.

Mais ce n’est pas tout. «Ce qu’on constate, c’est que les personnes qui ont consulté pour piqûres de tiques ont souvent contracté la piqûre non pas en randonnée, en camping ou en chasse et pêche, mais à leur lieu de résidence», a souligné Mélissa Généreux, directrice de la Santé publique pour la région de l'Estrie.

Pour les personnes vivant dans des régions où sont présentes les tiques, il est notamment recommandé de porter des vêtements qui couvrent la peau, de mettre les chaussettes par-dessus les pantalons, d’éviter les piqûres en appliquant un chasse-moustiques ou encore de porter des vêtements de couleur pâle pour repérer facilement les tiques.