/finance/business
Navigation

Des Yuzu Express dans les IGA

On vise l’ouverture de 120 nouveaux comptoirs

Le président de Yuzu, Steve Morency, pose devant le comptoir Yuzu Express du IGA.
Photo Stevens LeBlanc Le président de Yuzu, Steve Morency, pose devant le comptoir Yuzu Express du IGA.

Coup d'oeil sur cet article

La chaîne Yuzu sushi prévoit l’ouverture de 120 nouveaux comptoirs Express dans les supermarchés IGA au Québec d’ici 5 ans, a appris Le Journal.

«C’est une croissance très importante pour nous. Le marché des sushis en épicerie représente de belles parts de marché à aller chercher», a confirmé mardi au Journal le président de Yuzu sushi, Steve Morency.

Yuzu et Sobeys disent discuter depuis l’an dernier pour développer un concept de comptoirs franchisés exploités à l’intérieur des supermarchés IGA au Québec.

Depuis quelques mois, sept comptoirs Yuzu sushi Express ont déjà ouvert leurs portes dans des IGA, dont trois dans la région de Québec.

«La réponse des consommateurs est incroyable. On veut faire découvrir à la clientèle des IGA la qualité de nos produits. Et ça fonctionne», a souligné M. Morency.

Yuzu croit que les supermarchés IGA représentent une avenue de croissance exceptionnelle pour ses produits au Québec.

«On est d’avis que l’on peut ouvrir jusqu’à 24 comptoirs Express par année. Dans un horizon de 5 ans, ça va faire grandir notre marque au Québec», a fait savoir le grand patron de Yuzu.

Chez Sobeys, on se dit très heureux d’accueillir Yuzu au sein des fournisseurs partenaires. Cela «va nous permettre d’offrir à nos consommateurs une offre inégalée de sushis, et ce, à travers l’ensemble de notre réseau de détaillants», a souligné le vice-président aux achats et à la mise en marché de produits périssables, Yvan Ouellet.

Objectif: croissance

Avec cette nouvelle phase d’expansion, Yuzu espère ainsi faire progresser son chiffre d’affaires de 7 millions $ par année au cours des cinq prochaines années.

Après le Québec, le président de Yuzu ne cache pas avoir un œil sur l’immense marché du Canada anglais. Tout cela tombe à point avec son partenaire Sobeys qui détient des supermarchés d’un bout à l’autre du pays, fait-il remarquer.

Yuzu sushi, fondé à Québec en 2002, compte maintenant 65 restaurants, dont deux au Nouveau-Brunswick, et plus de 500 employés.

Si tout va comme prévu, le chiffre d’affaires de Yuzu devrait dépasser les 25 millions $ cette année.