/misc
Navigation

Bravo aux fans de hockey de Québec

Coupe du monde hockey
Photo Simon Clark

Coup d'oeil sur cet article

Fans de hockey de Québec, je suis fier de vous. Je vous ai demandé de remplir le Centre Vidéotron pour le match hors concours de la Coupe du monde de hockey entre l’équipe Europe et celle des surdoués de moins de 23 ans, et vous l’avez fait. Et vous avez eu raison, vous savez, c’était un excellent spectacle.

C’était un match trop important pour rester à la maison. Connor McDavid y était, il valait à lui seul le prix d’entrée. Moi j’y suis allé avec mon père, mon oncle et mon cousin venus spécialement du Saguenay-Lac-Saint-Jean pour l’occasion; nous avions acheté nos billets début juillet. Nous étions près de 18 000 spectateurs dans le Centre Vidéotron, personne n’a regretté de s’être déplacé, je pense.

Dépasser la frustration

Il y a deux semaines, j’écrivais deux chroniques ou je me déclarais extrêmement surpris de la lenteur de la vente de billets pour ce match.

Des chroniques qui ont énormément fait réagir les fans de hockey, mais aussi plusieurs animateurs de radio de Québec, encore frustrés et déçus du fait que Québec n’a pas obtenu de la LNH une équipe d’expansion en juin.

À ce moment, il y avait un peu plus de neuf mille billets qui avaient été vendus, c’était bien peu.

J’avoue que vous avez répondu à l’appel de façon spectaculaire. La quasi-totalité des billets restants a été vendue en moins de 10 jours. Faut le faire! Les fans de Québec ont montré qu’ils étaient capables de dépasser leur frustration.

La présence de Bill Daly

Je vous avais bien dit que ce match serait hautement surveillé par la LNH. La présence au Centre Vidéotron du numéro 2 de la LNH, Bill Daly, est venue le confirmer.

Non, la LNH n’avait pas d’annonce à faire jeudi, mais votre présence massive au match a permis aux gens de Québecor de repasser de nouveau un message très fort aux dirigeants de la ligue nationale, celui que notre passion est inaltérable.

Québec n’avait plus de preuve à faire, j’en conviens. Mais avouez que des milliers des bancs vides sous les yeux de Bill Daly auraient été un très très mauvais message à passer à la LNH.

Maintenant l’avenir

Il apparaît maintenant probant que quand Québec récupérera son équipe, ce sera via un déménagement. La patience est donc de mise, mais comme il y a toujours des marchés fragiles dans la LNH, il y a véritablement de l’espoir.

Pour ce qui est de la frustration ressentie cet été, je vous répéterai ceci. Il faut rester zen dans ce dossier. L’équipe reviendra à Québec, c’est une question de temps. L’expansion était une possibilité, une étape et rien d’autre.

Je sais, vous êtes des passionnés, et la patience n’est pas facile dans ces conditions.

Mais vous savez quoi, fans de Québec, avec vos qualités et votre impatience vous êtes le principal atout dans le jeu de Québecor. Quand Québec récupérera son équipe, ce sera entièrement grâce à vous