/opinion/columnists
Navigation

Traverser le désert

Coup d'oeil sur cet article

Pour le NPD et le Parti conservateur, la traversée du désert s’annonce longue et pénible. Sur fond de caucus simultanés, chacun cherche son prochain chef pendant que les candidats d’envergure manquent à l’appel.

Face au retour en force des libéraux sous Justin Trudeau après leur propre longue traversée du désert post-scandale des commandites, les néo-démocrates et les conservateurs ne sont pas sortis de l’auberge.

En punition

Même s’ils forment l’opposition officielle sous une chef intérimaire efficace, les conservateurs vivent durement leur punition. Parti en Alberta pour y «unir» la droite face au NPD de Rachel Notley, même Jason Kenney, pourtant dauphin attitré de Stephen Harper, les quittera officiellement le 23 septembre.

Au fédéral, l’occasion pour le Parti conservateur de se défaire du carcan ultraconservateur imposé par Stephen Harper serait pourtant belle. Mais sauront-ils le faire?

Dans le coin gauche, le NPD est nettement plus amoché. Relégués au 3e rang par les électeurs, sous Thomas Mulcair, les néo-démocrates ont raté leur seule chance jusqu’à maintenant de briser l’alternance libérale-conservatrice. C’est un véritable gâchis dont ce parti n’a pas fini de mesurer toute l’ampleur.

Déshérence

En se chamaillant sur la décision de M. Mulcair d’assumer l’intérim, les néo-démocrates ne font qu’aggraver leurs blessures. Tout comme les références émues de M. Mulcair au défunt Jack Layton ne feront rien pour amadouer des troupes encore sonnées.

Le fait est qu’à moins d’un tremblement de terre politique d’ici la prochaine élection, la droite et la gauche en ont chacune pour des années de déshérence au fédéral.

D’autant plus que la force de Justin Trudeau n’est pas tant d’avoir «doublé le NPD sur sa gauche» que de savoir naviguer, selon les dossiers, d’un bout à l’autre du spectre idéologique. Et ce, sans que la moindre étiquette polarisante lui colle au nez.

Ce qui, pour ses adversaires, rétrécit considérablement le champ de bataille.